La techno des voitures de demain

- 30 août 2012

Essaie Interceptor 2013 Ford

Bon souvenir de vacances: cet été, j’ai été invité par Ford à Dearborn au Michigan. J’ai pu essayer une voiture de police Interceptor en circuit fermé. Je pouvais conduire aussi rapidement que je voulais: la voiture avait une accélération démentielle, mais surtout des dispositifs pour en garder la stabilité même si on donnait des coups de volant incroyables. C’était vraiment grisant, même pour moi qui n’est pas un fou du volant. J’avais l’impression que la technologie multipliait par 10 mes capacités de pilote!

Calcul de l'attention Ford

Mais j’allais aux laboratoires de Ford surtout pour voir la voiture du futur. Une voiture qui sera dotée de capteurs qui mesurent la température des mains et du visage, en plus de senseurs dans le volant pour mesurer le rythme cardiaque et le niveau de transpiration (qui donne une indication du niveau de stress).

Senseurs dans le volant

Un autre capteur dans la ceinture de sécurité servira à mesurer le mouvement de sa cage thoracique pour calculer le rythme de sa respiration. Et des micros qui vont analyser le niveau sonore dans la cabine. Pourquoi faire? Pour détecter quand notre cerveau est surchargé d’informations, ce qu’on appelle une charge cognitive trop élévée. Par exemple, quand on négocie un virage sur une mauvaise route dans des conditions météos difficile, la voiture fera tout pour éviter d’en rajouter: la température du véhicule sera automatiquement ajustée pour plus de confort, les appels téléphoniques seront envoyés sur la boîte vocale et les messages d’alerte seront reportés: l’indicateur de niveau d’essence bas sera affiché un peu plus tard.

Si jamais le système détecte que votre fatigue est trop élevée et que votre conduite devient dangereuse, un signal vous indiquera qu’il est temps de prendre une pause. Allez-vous écouter votre voiture plus que votre maman quand elle vous disait qu’il était l’heure d’aller se coucher?

Mesure de la transpiration, de la température et de la respiration

Mais toute cette technologie pour s’assurer qu’on porte toute notre attention à la route n’est qu’une étape. Malgré la crainte de ce qui peut arriver en cas de défaillance du système informatique, il faut se faire à l’idée qu’il sera très bientôt plus sécuritaire de se laisser conduire par son auto que de conduire soi-même. Les ordinateurs sont beaucoup plus difficile à distraire que nous…

Pascal se trouve vraiment hot dans la voiture de police Forget

P.-S. Si vous passez dans le coin, visitez le Musée Henri Ford. Il y a des voitures historiques fascinantes, même les premiers avions!

Vidéo boni: comment se font les tests aérodynamiques en soufflerie.

Catégories: Événements

Abonnez-vous à cet article

6 commentaires

  1. Michel Bellemare dit :

    Une sonde urinaire reliée au GPS, pour vous indiquer les toilettes les plus près tant qu’à y être!

  2. serge moreau dit :

    merci,intéressant

  3. Marco dit :

    @ Michel Bellemare

    tellement impertinent…
    Article très intéressant!!

  4. Michel Bellemare dit :

    @ Marco De toute évidence, vous n’appréciez pas l’ironie de ma remarque. Je trouve que trop, c’est comme pas assez; et que nous sommes ici devant une orgie de gadgets biométriques qui peuvent se dérégler et qui doivent être calibrés (car je doute que tous, nous transpirons de la même façon.) Pas sûr que je veux laisser mon char décider, si je reçois ou non un appel.

  5. Claudie dit :

    Je suis d’accord avec le dernier commentaire de Michel Bellemare, trop c’est comme pas assez.

  6. Marco dit :

    @ Michel Bellemare

    Dit de cette façon je comprend mieux votre point de vu!

Laisser un commentaire

 caractères disponibles