Est-ce que vous êtes trop accro aux technologies?

- 31 décembre 2012

L’année se termine, c’est le moment de faire un bilan de ses habitudes.

Avez-vous passé trop de temps devant l’ordinateur à rafraîchir votre page Facebook?

Est-ce que vous pouvez passer cinq minutes sans regarder votre téléphone sans angoisser?

Textez-vous en conduisant?

Je vais en parler avec Marie Plourde au 98,5 FM à partir de 10h ce matin (31 décembre 2012). Vous pouvez écouter l’émission par internet. N’hésitez pas à écouter, tweeter, commenter et appeler si vous avez des témoignages.

AJOUT: Lien pour écoutez la chronique.

Liens vers quelques articles auxquels je pourrais faire référence:

Pascal pas trop dépendant Forget

Catégories: Événements

Abonnez-vous à cet article

2 commentaires

  1. Michel Bellemare dit :

    J’ajouterai une autre question: Nos médias traditionnels (journaux, télé, radio) sont-ils cyberdépendants, et donnent-ils une importance démesurée à l’opinion exprimée sur les «réseaux sociaux»? Les réseaux sociaux donnent une version déformée de l’opinion publique, car ils ne sont pas représentatifs de toutes les couches de la société. Les travailleurs ne peuvent «twitter» avec la même frénésie que des étudiants, et les ordinateurs sont rares dans les CHSLD.

  2. Jacques Langlois dit :

    Je n’ai pas cette maladie (oui évidemment je ne suis pas parfait…quoi qu’il faut que j’y pense longuement avant de trouver un défaut chez moi contrairement à la facilité d’en trouver chez les autres…c’T'une farce :-), mais j’en ai d’autres…maladies…) de partager en temps réel mes expériences avec ma poupée gonflable (mâle) ou l’attente dans une file de moutons qui m’exaspère et quoi d’autres d’aussi important: le dernier but que Gomez pourrait compter (???) ou mon voisin cognant sur une casserole…se servant de…la tête de sa femme !!!???
    Pour 3 raisons principales qui pourraient s’appliquer à bien d’autres domaines techno et autres:
    1- le coût: n’ayant pas les moyens de faire quoi que ce soit pour enrichir des millionnaires qui ne paient pas en plus leur juste part de taxes et d’impôts;
    2- ma vie privée: ai-je besoin d’expliquer…on a qu’à penser en plus de tout les autres, plus spécialement à INSTAGRAM et à FOURSQUARE;
    3- je suis horripilé à chaque fois que quiconque sait ce qui est bon pour moi et prend des décisions à ma place sous prétexte de m’offrir plus de quoi que ce soit, même si je peux et encore pire si j’ai le choix de changer certains paramètres pour en diminuer l’intrusion grandissante dans ma vie…et aussi ma vie privée et choisie par défaut par quiconque et à toutes évidences à son avantage et pour son profit.

    À moins de me cloîtrer ou de m’encaserner volontairement me coupant à tout y compris à ce que j’aime, il m’est impossible d’appliquer ses principes totalement, mais je suis de plus en plus méfiant et récalcitrant…envers les technologies…dont leurs concepteurs me voudraient à leurs services et mon compte en banque aussi…alors que selon mes principes…et comme client, ce sont eux qui devraient être à mon service et s’ils n’ont rien à cacher, je devrais être des deux celui qui a accès à leurs coordonnées et leurs rapports financiers !

Laisser un commentaire

 caractères disponibles