Canoë comme page d'accueil English

Loria, persona non grata

- 14 novembre 2012

La méga-transaction entre les Marlins de Miami et les Blue Jays de Toronto a fait trembler le monde du baseball, ce mardi soir. La secousse a été ressentie jusqu’à Montréal alors que Jeffrey Loria, propriétaire des Marlins, continue d’alimenter les discussions. En Floride, on ne veut plus rien savoir de lui…

J’ai par ailleurs lu un point de vue intéressant sur le blogue «Baseball Nerd», alimenté par le journaliste Keith Olbermann. S’il croit que les Marlins conservent de minces chances de survivre à court terme à Miami, Olbermann avance que les Rays de Tampa Bay sont déjà prêts à déménager.

Au terme d’une savante analyse, il note que Montréal demeure une destination intéressante pour accueillir l’équipe. Le journaliste en fait ensuite rêver plusieurs, dont moi, en imaginant le retour des Expos dans la même division que les Red Sox de Boston, les Yankees de New York, les Blue Jays de Toronto et les Orioles de Baltimore.

—–

À propos des Blue Jays, le poste de gérant (actuellement vacant) n’a jamais été aussi attrayant. En ce qui concerne l’avenir du Montréalais Alex Anthopolos à titre de directeur général, disons que les Jays ont besoin d’être bons au cours de la prochaine saison sans quoi il pourrait malheureusement être parmi les premiers à écoper.

Abonnez-vous à cet article

7 commentaires

  1. elvince | 14 novembre 2012 à 14 h 06 min

    Oubliez ça le baseball majeur à montréal. Le critère numéro 1 pour qu’un sport fonctionne dans une ville, c’est que les habitants de la ville aiment le sport en question. Il n’y a pas assez de monde qui aiment le baseball à montréal pour faire vivre une équipe majeure.

  2. Julie R | 14 novembre 2012 à 14 h 12 min

    Dans ma famille, le baseball était plus important que le hockey alors j’ai grandi avec les Expos. Leur retour ? Je n’y rêve pas parce que je n’y crois tout simplement pas. Mais si on joue le jeu d’accord, admettons que les Expos reviennent, vous pensez que ce serait une bonne chose qu’ils soient dans la même division que les Yankees et les Red Sox ??? Wow, on avait déjà assez de misère dans le temps contre les Braves, aussi bien dire que l’équipe jouerait pour absolument rien. Un peu comme les Jays finalement… La dernière saison me fait mentir un peu car Baltimore et Tampa Bay ont eu leurs chances, sans doute en partie à cause des problèmes des Red Sox. Mais reste qu’en général, je ne trouve pas que ce serait nécessairement très agréable de jouer dans cette division là.

    Si ça se trouve la MLB va se servir de Mtl pour négocier avec les autres équipes en difficulté. Ou bien Mtl va servir de ville tampon pour une saison ou deux, le temps de trouver une « vraie » destination pour l’équipe qui voudrait se relocaliser. Si c’est le cas, non merci, j’ai assez donné. Et j’adore encore le baseball, j’aime une autre équipe en remplacement des Expos. Mais je n’ai pas envie que la MLB vienne réouvrir des blessures qui ne sont pas encore tout à fait cicatrisée.

  3. Julie R | 14 novembre 2012 à 14 h 19 min

    Autre point. Si jamais les Marlins cherchaient à déménager et qu’ils s’amenaient à Mtl, est-ce que c’est quand même Jeffrey Loria qui serait à leur tête ?

    HAHAHAHAHAHAHA

    Avec l’accueil qu’on lui a fait lors d’un match d’ouverture au Stade, la première année qu’il était avec les Marlins… je doute qu’il ait envie de se pointer la face chez-nous ! :-)

  4. Julie R | 14 novembre 2012 à 14 h 30 min

    @elvince

    Pas tout à fait d’accord, il y a déjà eu pendant de nombreuses années des foules de 30 000 personnes à chaque match. Tout ça s’est arrêté quand les médias ont arrêté de parler de l’équipe, de diffuser les matchs à la télé et qu’ils se sont mis à dire que le Stade n’était plus bon. Mais aussi et surtout à cause 1994. Le lock-out. Et puis Claude Brochu a tout scrappé en vidant l’équipe. Je vise Claude Brochu car c’est lui que je connais, mais il n’était sans doute pas seul là-dedans.

    Malgré ça, je ne crois toujours pas qu’un retour des Expos serait viable aujourd’hui à cause du marché actuel du baseball majeur.

  5. Yann | 14 novembre 2012 à 15 h 07 min

    À la lumière des faits récemment survenus, il est logique de croire que Jeffrey Loria, alias Grand-Galop, aurait fait la même chose à Montréal (c.-à-d. déconstruire l’équipe après avoir obtenu le stade tant convoité pour maximiser ses profits).

    Par ailleurs, en ce qui concerne un éventuel retour des Expos à Montréal, je m’en réjouirais en principe, mais je demeure sceptique pour les mêmes raisons évoquées ci-dessus par elvince. On ne saurait non plus faire abstraction de la masse salariale des équipes de baseball : quelle personne (physique ou morale) au Québec aurait les reins assez solides sur le plan financier pour établir et entretenir une équipe compétitive d’une année à l’autre?

  6. René Laurent | 15 novembre 2012 à 7 h 15 min

    Comme disait «Ti-Rouge» y en n’a pas d’job, dans le baseball à Montréal. On aime çà rêver au Québec, même chose que pour LE pays…

  7. nikkei | 20 novembre 2012 à 11 h 33 min

    Je crois que l,on touche ici un point important. Est-il normal pour une industrie qui est a but lucratif de se faire payer des stades sur le dos du contribuable. Surtout un pays ou l’intervention de l’état est vu comme du communisme. La vérité est que cette industrie ranconne le consomateur… et si ce n.était que cela mais aussi le concitoyen sans intérêt pour cette activité. Comment tolérer le salaire d’un joueur de 25 millons par année quand monsieur tout le monde doit mettre la main dans sa poche pour payer un stade qui profitera aux joueurs et propriétaires surtout que ses même magnats ont des bras de crocodiles qui ne se rendent même pas au poche de leur pantalon. Les expos je veux bien mais je ne veux pas être les coyotes de Phoenix. je pense qu’une des solutions est celle retenue par la NFL. Payé l’équipe visteuse 40 % des revenues qu’elle procure. Cela n’empêche toute fois pas la NFL d’exiger la construction de stade par l’État. Cependant advenant cette option qu’allons nous dire a Monsieur Molson qui a payé 600 millon pour le CH et qui va voir son revenu fondre de 40 %. ???? On paye ici pour une gestion deficiente de décennies comme on paye pour l.implosion du monde financier et sa gestion sans scrupule et sans risque morale…. LAISSONS CES SECOUSSES AUX AUTRES ET CONCENTRONS NOUS SUR L’AVENIR DE LA NATION ET SES NOMBREUX DÉFIS…

Laisser un commentaire

 caractères disponibles