Canoë comme page d'accueil English

Les Rays à Montréal?

- 12 décembre 2013

mye300Quand on lit entre les lignes (et on comprend que les principaux acteurs ne peuvent pas aborder directement un sujet aussi délicat), il y a lieu de penser que Montréal rêve de récupérer les Rays de Tampa Bay.

Autant le pouls des fans que celui de la communauté des affaires laissent deviner un tel scénario, d’après les résultats de l’étude de faisabilité dévoilés jeudi. Il y a notamment cette idée annoncée que le club de baseball qui viendrait à Montréal devrait être inévitablement une formation déjà existante (coût estimé: 525 millions $). Aucune expansion possible.

Par ailleurs, on a clairement parlé que l’équipe montréalaise devrait être dans la Ligue américaine afin d’affronter les Yankees de New York, les Blue Jays de Toronto et les Red Sox de Boston…

D’ailleurs, maintenant que la communauté des affaires a montré son intérêt et qu’on qualifie le projet de «viable», n’est-ce pas ces détails de nature sportive qui intéressent les amateurs? La possibilité de voir les meilleurs joueurs des Yankees régulièrement, la naissance d’une rivalité canadienne, le duel Montréal-Boston qui se poursuit jusqu’à l’été. Le tout dans des effluves de hot-dogs et de gazon fraîchement coupé.

Évidemment, c’est à souhaiter que le privé débourse une bonne part des frais reliés au coût d’un nouveau stade au centre-ville. Mais le reste des détails financiers, on laisse ça aux experts, non? On retient surtout que le Stade olympique n’est pas une alternative, ce qui ne surprend personne. C’était le cas il y a 20 ans et c’est toujours le cas aujourd’hui…

Le paradoxe de l’œuf et la poule se pointe cependant (et laisse un peu perplexe) quand on dit qu’un stade ne sera pas construit avant d’obtenir la certitude de la venue d’une équipe à Montréal.

On ne peut quand même pas comparer à Québec, où l’amphithéâtre qui est en train de se bâtir aura d’autres fonctions, comme celle de présenter des spectacles.

À propos, j’ai fait un pari avec un collègue de travail cette semaine. Il me dit que les Expos seront de retour à Montréal avant que les Nordiques le soient à Québec. Même si je suis un très grand fan de baseball, je persiste à croire qu’un club de la LNH à Québec débarquera bien avant.

***

Pour revenir aux Rays, on raconte que le commissaire Bud Selig commence à en avoir assez de la situation de l’équipe et du peu d’appuis des amateurs de la Floride.

Par ailleurs, quand une personne aussi influente que l’agent Scott Boras se permet de blâmer publiquement une organisation, comme il l’a fait cette semaine, c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

D’un point de vue économique, j’ai toutefois lu que les Rays avaient un bail au Tropicana Field jusqu’en 2027. Pour déménager l’équipe, les nouveaux propriétaires devraient ainsi racheter ce contrat, ce qui représentait une facture de quelques centaines de millions de dollars.

Bref, il ne faut pas trop s’exciter avec les Rays. Pendant des années, on a imaginé que les Coyotes allaient aboutir à Québec. À l’aube de 2014, ils sont encore en Arizona.

 

Abonnez-vous à cet article

1 commentaire

  1. Benoit Cormier | 25 décembre 2013 à 10 h 02 min

    Évidemment que ce serait merveilleux de ravoir une équipe de baseball à Montréal, mais j’ai un peu de difficulté a y croire…les $$$ Si on se souvient , nous devions nous départir de nos joueurs de qualité à cause de notre capacité de payer…moins de joueurs de qualité = moins de monde dans les estrades = moins de victoires = Montréal veut des winners ….peut être ???

Laisser un commentaire

 caractères disponibles