Canoë comme page d'accueil English

La troisième soeur

- 9 février 2014

sdl55

 

Ceux qui éprouvent un malaise pour la troisième soeur Dufour-Lapointe, celle qui ne se retrouve pas sur le podium, font fausse route.

Ne vous méprenez pas: Maxime (à gauche sur la photo) a vécu l’une des plus belles journées de sa vie, samedi. Elle a le bonheur de retrouver non pas une, mais bien deux soeurs avec une médaille olympique au cou. C’est la joie!

Qui ne serait pas heureux d’avoir un frère ou une soeur médaillé olympique? Imaginez deux. En même temps…

Dans une famille tricotée serrée comme celle des Dufour-Lapointe, il n’y a pas de place pour la jalousie, encore moins pour l’égoïsme. Johane Dufour et Yves Lapointe ont transmis de belles valeurs à leurs trois filles.

D’ailleurs, à propos de Maxime, elle a poursuivi sa route jusqu’en demi-finale samedi, ronde qui regroupait les 12 meilleures athlètes au monde dans sa discipline. Pas mal, non? Réussissant l’exploit déjà admirable de se qualifier pour les Jeux olympiques de Sotchi, l’aînée des soeurs Dufour-Lapointe a eu le privilège de vivre ce grand jour tout près de Justine, en or, et Chloé, en argent. La cerise sur le sundae.

Aucun malaise. Encore moins de pitié. S’il y avait un seul sentiment malsain qui mériterait d’exister dans la population, ce serait plutôt de la jalousie éprouvée envers Maxime. Parce qu’elle a deux soeurs qui ont remporté une médaille olympique. Qui peut en dire autant? Quel grand moment de bonheur ce doit être de voir des membres de sa famille réaliser leur rêve le plus cher!

L’histoire des trois soeurs Dufour-Lapointe est digne de Cendrillon. À quelques différences près. Cette fois, les trois soeurs s’entendent parfaitement. Il n’y a ni Anastasie, ni Javotte. Et il n’y aura jamais de mère marâtre qui traitera différemment ses deux médaillées et l’orpheline du podium.

Aussi belles les unes que les autres, elles trouveront probablement chacune un beau prince charmant. Si ce n’est déjà fait…

Et elles vécurent heureuses!

 

Abonnez-vous à cet article

1 commentaire

  1. Serge Tremblay | 9 février 2014 à 16 h 32 min

    Félicitations à toute la famille, incluant les parents, qui ont su inculquer de bonnes valeurs à leurs filles, et qui se sont dévoués pour le bonheur et le succès de celles-ci.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles