Canoë comme page d'accueil English

138 points: «bullshit»

- 21 novembre 2012

Avez-vous entendu parler du joueur qui a fait 138 points dans un match de basketball de la NCAA? En fait, il s’agirait d’un record pré-fabriqué par la stratégie d’un entraîneur qui aime bien qu’on parle de son école.

Le joueur en question ne se repliait jamais en défensive. On lui remettait constamment le ballon à la ligne des trois points même quand l’accès au panier était facile pour un coéquipier. On y allait d’un «press» sur l’adversaire et si on ne parvenait pas à soutirer le ballon, on laissait l’autre équipe marquer rapidement dans le but de ne pas trop perdre de temps au cadran.

Bref, un record sous le signe de la «bullshit», comme l’explique ici Barry Petchesky sur le site Deadspin.com.

Abonnez-vous à cet article

3 commentaires

  1. R. laforest | 21 novembre 2012 à 20 h 18 min

    a 5 pieds 10 ont en entendra plus parler de toute façon, j’ai aucun problème avec le fait de lui laisser toujours tirer au but, c’était le plan de match et ça a fonctionner, il parle de l’école qu’est ce que tu veux de plus.

  2. elvince | 22 novembre 2012 à 0 h 08 min

    1-J’aimerais bien voir Petchesky réussir un seul tir de 3 points. Même sans adversaire c’est pas si facile;
    2-Ils ont gagné leur match 179-108. Petchesky peut dire ce qu’il veut du coach, mais si tu gagnes la game, c’est que ta stratégie était pas si mauvaise.

  3. colonel moutarde | 22 novembre 2012 à 9 h 19 min

    C’est un beau cas de stats padding, dans le jargon des gamers.
    Par contre est-il illégal de procéder ainsi dans le sport ? C’est comme le 1-3-1 de Boucher avec le Lightning. C’est de la stratégie pure et dure avec en plus un succès et l’atteinte d’un objectif. Je n’y voit aucun mal. On voit ca dans tous les autres sports lorsqu’un joueur est près d’un record, ses coéquipiers l’aident à l’ateindre. Que ce soit le hockey, le football, le soccer, le basket….

Laisser un commentaire

 caractères disponibles