Canoë comme page d'accueil English

Dans mon corps…

- 24 janvier 2010

Il y a de ces petits moments dans la vie qui font plaisir…

La semaine dernière, je vais au dépanneur du coin. Au moment de payer, la chanson «Dans mon corps» des Trois Accords se fait entendre. En attendant les paroles «dans mon corps de jeune fille, il y a des changements», la caissière se confie: «moi, j’aimerais qu’il y ait de gros changements dans mon corps…».

On rit un peu ensemble.

Ça lui a sans doute fait du bien de parler de sa poitrine, un peu discrète à son goût.

Ce matin, je retourne au même dépanneur. Me croirez-vous si je vous dis que la même caissière était au comptoir et que c’est encore la chanson des Trois Accords qui jouait…

Je n’ai pu m’empêcher de rire en payant ma pinte de lait.

C’est que la caissière avait des implants mammaires.

Du sexe pour les Phillies…

- 29 octobre 2009

Étonnant comme le baseball devient populaire lorsqu’on insère le mot «sexe» dans un titre… Les faits sont rapportés par l’Agence France-Presse. Une Américaine de 43 ans, véritable fanatique des Phillies de Philadelphie, était bien triste de ne pas détenir de billets pour la Série mondiale. Sa solution? Une petite annonce par laquelle elle proposait, peu subtilement, des faveurs sexuelles en échange de tickets.

Partisane à la vie à la mort des Phillies, superbe blonde à forte poitrine, en quête de deux places pour les World Series. Prix négociable (je suis du genre créative! On peut peut-être se rendre un service mutuel…).

Chargé de mener l’enquête, c’est finalement un policier qui a répondu à l’appel. La pauvre Susan Finkelstein, qui a proposé divers actes sexuels à l’agent en question, a finalement été inculpée pour prostitution.

Au moins, les Phillies ont gagné le premier match…

Rencontre à la plage…

- 9 juillet 2009

Je ne pourrais vous raconter tous les dessous du tournage… Mais disons que ma crédibilité de journaliste semblait remise en cause lorsque je me suis présenté devant Annie Martin et Marie-Andrée Lessard avec une moustache peu impressionnante. Le «Jean-René Dufort des pauvres», ont-elles pu croire. Rasoir et crème à barbe à portée de main pour ensuite compléter les scènes d’intro et de conclusion. Bref, un tournage et un reportage pas comme les autres au cours duquel les deux joueuses de volleyball de plage ont collaboré de façon admirable. «C’est un peu gênant de se voir jouer les actrices», m’a depuis confié Annie Martin, après avoir constaté le résultat final. Pourtant, je les trouve personnellement excellentes dans leur rôle. Quant à moi, il y a loin de l’Oscar aux lèvres, j’en conviens!

À propos de la paire Martin-Lessard, elle excelle actuellement sur la scène internationale. Après avoir pris le 17e rang au récent Championnat du monde, le duo impressionne ces jours-ci, au Grand Chelem de Gstaad, en Suisse (article).