Canoë comme page d'accueil English

Jack-Adams: mon cœur avec Bob Hartley, ma tête avec…

- 10 avril 2015

Hartle250C’est incroyable! Les Flames de Calgary sont qualifiés pour les séries éliminatoires.

Non mais, il y a quelqu’un qui croyait aux chances des Flames avant le début de la saison?

(Même Dom Brisson, grand fan des Flames s’il en est un, est sur le cul!)

Pour cette simple participation aux séries, mon cœur me dit que ce cher Bob Hartley devrait être celui qui remporte le trophée Jack-Adams, remis à l’entraîneur de l’année dans la Ligue nationale de hockey.

Je le clame haut et fort : j’adore Bob Hartley! J’aime son langage coloré, j’aime sa façon de motiver les joueurs, j’aime son sens des valeurs…

La première fois que j’ai pénétré dans un vestiaire d’une équipe de la Ligue nationale de hockey, Hartley était l’entraîneur. L’Avalanche du Colorado était alors de passage à Montréal. Je me souviens à quel point j’avais trouvé le «coach» sympathique. Depuis, j’ai eu la chance de côtoyer Bob, à quelques occasions, pour des raisons professionnelles. À chaque fois, j’ai apprécié sa façon d’agir.

Je respecte beaucoup l’entraîneur, mais encore davantage l’homme qu’il est.

Oui, mon cœur est définitivement avec Bob Hartley pour le Jack-Adams!

(…)

Pour déterminer le gagnant d’un trophée, il faut cependant penser avec sa tête.

Et la tête dit qu’il y a beaucoup d’autres bons candidats pour le titre d’entraîneur de l’année. Il y a Alain Vigneault qui a mené les Rangers de New York au Trophée des Présidents. Il y a Peter Laviolette qui a aussi fait des miracles à Nashville. Barry Trotz, chez les Capitals de Washington, n’est pas non plus un mauvais choix.

Vraiment, il y a beaucoup de faits à tenir compte.

Et ce débat peut être long, très long…

Personnellement, quand je m’arrête pour y penser, quand je pèse les pour et les contre, quand j’y pense (vraiment) avec ma tête, mon choix devient clair : Bob Hartley.

Tiger Woods ne gagnera pas

- 9 avril 2015

Selanne-b2Vous ne rêvez pas! L’ancien joueur de la LNH Teemu Selanne a bien servi de «caddie» lors du prestigieux Tournoi des Maîtres, à Augusta. Il accompagnait donc son compatriote finlandais Mikko Ilonen lors du concours de normale 3, mercredi.

Le légendaire Jack Nicklaus demeure toutefois le grand héros de cette journée, avec un trou d’un coup (à voir ici).

À partir de jeudi, la véritable compétition débute. À titre personnel, le Masters représente le principal tournoi de golf auquel je m’attarde, année après année. Ça fait changement du hockey, à part pour le bon vieux Teemu…

Pour résumer, oui, Tiger Woods est là.

Non, je ne crois pas qu’il va gagner.

Heureusement, il y a beaucoup d’autres bons golfeurs à observer.

Sonny day!

- 7 avril 2015

Sonny65Les gens qui sont proches de moi savent très bien que j’ai un faible pour les Athletics d’Oakland.

Je ne suis donc pas très objectif quand j’avance que la meilleure performance individuelle, en ce début de saison, a été l’excellent départ du lanceur Sonny Gray.

Pendant que le Québec dormait lundi soir, Gray a lancé sept manches sans accorder le moindre coup sûr. Il a ensuite cédé un simple à Ryan Rua, en début de huitième manche, et c’est tout.

Les A’s l’ont emporté 8-0 contre les Rangers du Texas.

Parfait en neuvième, le releveur Evan Scribner a complété le travail de Gray.

S’il faut parler de «Sonny day» (ou sunny day, pour les partisans des autres équipes), c’est surtout parce que la saison du baseball majeur est enfin commencée, peu importe votre coup de cœur en cette première journée.

J’en profite pour vous souhaiter un bel été à venir!

Par curiosité, quelle est votre formation préférée?

Blue Jays? Yankees? Red Sox? Nationals?

Je suis A’s!

Merci Coach Smith!

- 27 mars 2015

L’histoire est adorable. Ex-entraîneur de basketball à l’Université North Carolina, Dean Smith (décédé en février) avait une ultime surprise pour ses anciens joueurs dans son testament.

Selon ses dernières volontés, les athlètes ayant évolué sous ses ordres ont reçu un chèque de 200$ pour un repas «sur son bras».

«Enjoy a dinner out compliments of Coach Dean Smith!»

Voici une lettre de l’exécuteur testamentaire reçue par l’un des joueurs, soit Dante Calabria. La photo a été publiée sur le réseau social Twitter.

CBCdZXRXEAI7VNg55

Un choix santé

- 17 mars 2015

Borland250Certains sportifs de salon -particulièrement les partisans des 49ers de San Francisco- pourraient être tentés de remettre en cause la surprenante décision du secondeur Chris Borland (texte), mais on ne peut pas être contre la vertu.

Contrairement à plusieurs autres athlètes, Borland ne prend pas sa retraite après avoir subi directement de nombreuses commotions cérébrales. Il a simplement décidé, à 24 ans, qu’il ne voulait plus risquer sa santé sur un terrain de football. Borland a peur de subir des blessures à la tête pouvant nuire à sa vie.

J’entends déjà quelques «comiques» lui suggérer d’aller jouer à la ringuette (un sport pourtant physique à l’occasion) ou de s’inscrire à un cours de tricot.

C’est effectivement facile à proposer quand on se contente de regarder le football à partir du sofa en mangeant son gros sac de croustilles.

Le débat est tout autre et demeure très intéressant.

Dans un sens, il faut plutôt applaudir le courage de Borland et son sens des valeurs.

Le gars préfère la santé au football, peut-on vraiment le blâmer?