Canoë comme page d'accueil English

Bob Hartley à Calgary, Montréal continue de chercher…

- 31 mai 2012

La nouvelle est tombée aux alentours de 11h30, ce jeudi matin.

«Bob Hartley sera nommé entraîneur-chef des Flames de Calgary en cours de journée, a appris en exclusivité la chaîne TVA Sports, ce qui signifie qu’il n’occupera pas ce poste chez les Canadiens de Montréal.»

Évidemment, bien des partisans seront déçus et accuseront le Tricolore d’avoir laissé passer le bon gars. À titre de journaliste régulièrement affecté à la couverture des Canadiens, j’affiche également une certaine déception. Hartley est un gagnant, mais aussi du bonbon pour les médias. Un homme intègre, s’il en est un.

Vite comme ça, je dirais que celui qui sera finalement choisi par le directeur général Marc Bergevin a besoin d’être bon…

 

Brodeur en finale

- 25 mai 2012

Avouez que plusieurs ont cru, au cours de la dernière année, que le gardien Martin Brodeur n’était plus l’ombre de lui-même. Et voilà que le cerbère des Devils du New Jersey amène les siens en finale. Certes, il compte sur de bons coéquipiers. Il est toutefois impossible pour une formation d’atteindre l’ultime duel de la Coupe Stanley sans un gardien de haut niveau. On doit des excuses à Brodeur! Pour la finale, je me range derrière les Devils et je souhaite que l’équipe du New Jersey l’emporte face aux Kings de Los Angeles. Brodeur pourra ensuite annoncer sa retraite de belle façon… ou encore décider de disputer une autre saison. Il aurait parfaitement le droit de le faire et chacun devra alors respecter sa décision. Il mérite bien ça!

Galchenyuk ou Forsberg

- 24 mai 2012

J’ai l’impression que les Canadiens de Montréal conserveront leur premier choix (3e au total) en vue du prochain repêchage de la LNH. C’est mon petit doigt qui me l’a dit… Il m’a aussi suggéré que l’attaquant Nail Yakupov et le défenseur Ryan Murray devraient déjà avoir été sélectionnés lorsque le tour du club montréalais viendra.

Galchenyuk2Pendant ce temps, mon index m’indique que l’identité du joueur appelé par Montréal pourrait être le Suédois Filip Forsberg. Mon majeur, lui, ne jure que par Alex Galchenyuk depuis qu’il a vu l’entrevue accordée à TVA Sports par l’entraîneur-chef du Sting de Sarnia, Jacques Beaulieu – qui est le père de Nathan -, pendant la Coupe Memorial. Ce joueur d’origine russe, qui est toutefois né à Milwaukee, aurait une éthique de travail irréprochable.

Mon annulaire, qui vient de Québec, croit encore que le CH devrait faire confiance à Mikhail Grigorenko et il est, avouons-le, l’un des rares à penser comme ça. Finalement, mon pouce n’écoute pas le hockey.

Et vous, qu’est-ce qu’il dit votre petit doigt?

 

Du talent à Trois-Pistoles

- 23 mai 2012

Berube22Ceux qui lisent régulièrement ce blogue savent que je ne rate jamais une occasion de parler du patelin d’où je viens: Trois-Pistoles.

Cette fois, c’est un joueur de baseball de la région qui me rend fier.

J’ai donc appris aujourd’hui que le jeune Marc-Antoine Bérubé vient d’obtenir une bourse pour se joindre au collège North Eastern Oklahoma (NEO), l’automne prochain.

Dans le cas de Marc-Antoine, j’ai moi-même été l’un de ses premiers entraîneurs au bon vieux Stade Paul-Émile Dubé. Je n’ai toutefois que très peu à voir avec son incroyable développement qui est plutôt attribuable à son père Valmond, qui lui, était professeur d’éducation physique à mon école secondaire.

Dès son plus jeune âge, Marc-Antoine frappait la balle à répétition (et avec force) sur le tee-ball. Personnellement, je le trouvais un peu lunatique et je n’aurais pu imaginer qu’il progresserait à ce point. Aujourd’hui, ce n’est plus au bâton qu’il terrasse ses adversaires, mais plutôt au monticule.

Celui qui s’aligne présentement avec les Voyageurs du Saguenay (LBÉQ) a ainsi lancé la balle à plus de 90 milles à l’heure, au cours de la dernière année, alors qu’il faisait partie du programme de l’Académie de baseball du Canada.

«Je veux continuer de m’améliorer et j’espère attirer l’attention du baseball professionnel», dit Bérubé, dans un article publié ce matin dans Le Journal de Québec.

En mars dernier, c’est le collègue Mario Morissette qui traçait un portrait de Marc-Antoine. Le petit bonhomme aux cheveux bouclés -et trop souvent dans la lune- est visiblement devenu grand. Il doit maintenant savoir que ses efforts ne font que commencer s’il veut continuer de gravir les échelons… Bravo Marc-Antoine, bravo Valmond! On lâche pas!

 

Ça sent la coupe… Memorial

- 15 mai 2012

MemorialShawinigan accueillera au cours des prochaines semaines la finale de la coupe Memorial. Quatre équipes prennent part à la compétition soit: les Knights de London, les Oil Kings d’Edmonton, les Sea Dogs de St. John sans oublier les Cataractes de Shawinigan.

Je n’ai pas la prétention de pouvoir analyser correctement les forces en présence. Je ne connais pas assez les Kinghts et les Oil Kings. Je sais cependant qu’un tel tournoi peut être remporté par n’importe quelle équipe. Comme les autres formations, les Cataractes de Shawinigan ont des chances de l’emporter, même s’ils représentent sans aucun doute le club le moins dangereux.

Les Cataractes comptent sur de bons éléments et les partisans de Shawinigan doivent absolument appuyer leur équipe pour maximiser ce qu’on appelle «l’avantage de la glace».

Globalement, il sera très intéressant d’observer les jeunes vedettes. J’ai personnellement hâte de suivre les prouesses de Curtis Lazar, des Oil Kings. Le Québécois Jonathan Huberdeau, des Sea Dogs, devrait également en profiter pour épater la galerie une fois de plus.

Les fans des Canadiens de Montréal ont également de quoi se mettre sous la dent alors que quatre espoirs participent au tournoi. Il y a Nathan Beaulieu, des Sea Dogs, Jarred Tinordi, des Knights, mais aussi Michaël Bournival et Morgan Ellis, des Cataractes.

Le premier match de la compétition est prévu ce vendredi 18 mai alors que les Cataractes se mesureront aux Oil Kings. Bon tournoi!