Canoë comme page d'accueil English

Faux départ

- 17 octobre 2014

Je mentirais si je disais que tout va bien pour moi dans le «Pool Subway» depuis le début de la saison. En date de vendredi, j’étais donc 17 242e au classement. Parmi les supposés «experts», je me retrouve 22esur 23. Je remercie d’ailleurs le descripteur hockey Sébastien Goulet, de TVA Sports, de m’épargner provisoirement de la cave.

On demeure confiant. On revient à la base. La rondelle ne roule pas pour moi, mais je vais donner mon 110% et essayer de gagner les «corps à corps»…

Il y a par ailleurs l’ami Paul Rivard -qui me devance dans un pool pour la première fois de sa vie- qui a commencé à me tirer la pipe. Je finirai pourtant par le devancer d’ici quelques semaines. Enfin, je l’espère!

Comme vous le constatez, ça va mal dans mon pool, mais je ne perds pas mon entrain. Ça fait partie du plaisir de jouer. Par contre, j’hésite maintenant de plus en plus à vous donner des conseils…

Cette semaine, je vous dirai simplement, à titre indicatif, que le Lightning de Tampa Bay est la seule formation de l’Association de l’Est qui dispute quatre parties entre le 18 et le 24 octobre. Mais ne prenez pas des joueurs de cette équipe! Ça va me permettre de vous rattraper…

Conseils et astuces pour le Pool Subway

- 10 octobre 2014

J’ai travaillé fort pour vous, cette semaine… D’ailleurs, si je me permets de vous conseiller en marge du «Pool Subway», c’est que j’imagine que je mets davantage de temps à analyser la «chose». Je ne crois pas nécessairement mieux connaître le hockey que vous. J’aime simplement jongler avec les chiffres.

Comme pour vous, ce pool demeure toutefois nouveau pour moi et je sens que je développerai quelques trucs tout au long de la saison.

Le plus important sera de ne pas oublier de faire mes changements en ligne, le vendredi.

Présentement, j’ai du retard à combler puisque je n’ai pas correctement formé mon équipe pour les trois premiers jours de la saison. Mais je vais me reprendre, je vous assure.

Je serai astucieux et ferai des choix différents comme ne pas prendre Sidney Crosby!

(…)

En vue des changements de ce vendredi 10 octobre, j’ai cru bon de dresser une liste du nombre de matchs joués par chacune des formations entre le 11 et le 17 octobre.

La voici :

Anaheim = 4

Arizona = 2

Boston = 4

Buffalo = 4

Calgary = 4

Caroline = 3

Chicago = 2

Colorado = 4

Columbus = 3

Dallas = 3

Detroit = 3

Edmonton = 4

Floride = 3

Los Angeles = 4

Minnesota = 2

Montréal = 3

Nashville = 3

New Jersey = 3

NY Islanders = 3

NY Rangers = 4

Ottawa = 3

Philadelphie = 3

Pittsburgh = 2

San Jose = 3

St. Louis = 2

Tampa Bay = 3

Toronto = 4

Vancouver = 2

Washington = 3

Winnipeg = 3

Bref, évitez de prendre des joueurs des Coyotes, des Blackhawks, du Wild, des Penguins, des Blues et des Canucks.

Participez au Pool Subway!

- 3 octobre 2014

blogsubwayAmateurs de hockey, c’est ici, sur ce blogue, que je vous ferai part de mes véritables sentiments face à cette intéressante saison qui commence en marge du Pool Subway.

Il faut savoir que les pools représentent pour moi (comme pour plusieurs d’entre vous, j’imagine) une véritable passion, voire même une obsession.

J’adore analyser, évaluer, prédire le rendement des joueurs.

Je scrute le calendrier et je consulte religieusement les dernières nouvelles sportives.

Oui, ma blonde également, ne comprend pas toujours… Avec raison.

Évidemment, il m’arrive (trop souvent!) de ne pas gagner. Étant un grand amoureux de baseball, je viens de terminer 8e sur 3036 participants au Pool des Pros. C’est très bien, sans aucun doute, mais il y a quand même Robin Tremblay, Stéphane Boulé, Isabelle Berger, Richard Cyr, Danny Latreille, Stéfanie Bédard et Pierre Lamarre qui m’ont devancé.

Pour ce nouveau Pool Subway, je vous remercierai de consulter ce blogue en vous offrant chaque vendredi un conseil supplémentaire afin d’établir une stratégie pour la semaine à venir. Déjà, trois changements vous seront suggérés via une capsule vidéo.

Concernant le début de la saison, je vais vous avouer que j’ai sélectionné un peu rapidement mes joueurs, pensant que je pourrais modifier ma formation avant le 8 octobre. Or, la première journée prévue pour effectuer des changements, m’a-t-on appris, est le vendredi 10 octobre.

Un bon pooler ne vous refilerait pas un tel filon, mais je me sens généreux envers les internautes qui ont la gentillesse de suivre mon blogue. Alors, voilà : contrairement à moi, profitez-en donc, si votre équipe n’est toujours pas assemblée, pour sélectionner les joueurs qui disputeront deux matchs en deux soirs, soit les 8 et 9 octobre. Il y a ceux du Canadien, ceux des Bruins de Boston, ceux des Flyers de Philadelphie et ceux des Flames de Calgary.

Ça va vous permettre de prendre un peu d’avance sur moi car j’ai bien l’intention de vous rattraper par la suite. Spécialement Robin Tremblay, Stéphane Boulé, Isabelle Berger, Richard Cyr, Danny Latreille, Stéfanie Bédard et Pierre Lamarre.

Pour participer au Pool Subway: c’est ici (canoe.poolsubway.ca).

On parle de plus de 45 000$ en prix.

Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@benrioux). #poolsubway

15 conseils pour le beau-frère et son pool de hockey

- 17 septembre 2014

Pour chaque supposé connaisseur, il y a au moins un beau-frère, un collègue de bureau louche, un ami illuminé ou la blonde de l’autre qui participe à un pool de hockey.

Voici 15 conseils pour ceux qui ne s’y connaissent pas tellement, mais qui ont quand même l’audace de jouer le jeu. Car l’important n’est-il pas de s’amuser?

 

1) Sidney Crosby doit être choisi avant Max Pacioretty.

 

2) Ne pas sélectionner un joueur parce que son nom est « cute »: comme Brind’Amour, Latendresse ou, ces années-ci, Beau Bennett. Ne pas non plus sélectionner un joueur parce qu’il est « cute ». Point.

 

3) À propos de Dustin Tokarski, il était vraiment «hot» lors des séries, mais on ne le verra pas beaucoup cette année. Pour vrai.

 

4) Conservez votre crédibilité et ne prononcez pas « Bi-fou-gli-enne ».

 

5) Alex Ovechkin doit aussi être choisi avant Max Pacioretty.

 

6) Les meilleurs moments de Martin Brodeur sont comme le but qu’il défend: derrière lui.

 

7) Moi aussi, je le trouvais fin Josh Gorges et c’est dommage qu’il ait été échangé, mais ne le prenez pas dans votre pool par pitié. Sauf si les tirs bloqués donnent des points.

 

8) Ilya Kovalchuk ne joue plus dans la Ligue nationale depuis mars 2013.

 

9) Ne pas choisir Martin Biron (compris, Michel?).

 

10) Aimer la fameuse chanson de Ron Fournier est une raison semi-acceptable de choisir Max Pacioretty.

 

11) Ne pas confondre Nicklas Backstrom et Niklas Backstrom. L’un est attaquant, l’autre est gardien.

 

12) Ne pas confondre Jamie Benn et Jordie Benn. L’un fait des points, l’autre beaucoup moins.

 

13) «I’ll kill you next year», aurait lancé Milan Lucic, frustré. Dans les faits, Dale Weise ne se fera pas tuer… Mais il ne marquera pas 20 buts non plus.

 

14) Sélectionner un joueur des Bruins de Boston n’est pas passible d’une peine de prison, mais simplement du regard désapprobateur de vos amis.

 

15) Ah pis, prenez-le donc Max Pacioretty!

beauf

 

Ultime recommandation en extra: ne pas trop boire d’alcool avant et/ou pendant le repêchage. Bon pool, le beau-frère!

À propos, je sais : il y a aussi des beaux-frères, des collègues de bureau louches, des amis illuminés et des blondes qui s’y connaissent.

Ci-contre: photo du beau-frère.

Lettre à Stéphane Ouellet, prise 2

- 9 septembre 2014

Allo Stéphane,

T’aurais dû me le dire que t’étais sur le point de retrouver ton permis de boxeur de la Régie des alcools, des courses et des jeux.

Je me serais préparé de mon bord.

Mais c’est correct, je vais être là pour t’encourager le 27 septembre au Centre Bell. J’ai toujours été là à t’applaudir et ça ne changera pas.

Alors qu’on apprend officiellement ton retour, je tiens simplement à te dire que l’offre que je t’avais faite en novembre 2011 (ici) tient toujours.

Yvon Michel veut te permettre de terminer sur une bonne note et c’est de bonne guerre avec tout ce que tu as fait pour la popularité de la boxe au Québec.

Maintenant, si jamais tu perds contre Gary Kopas, je veux que tu saches que je vais être là.

Je t’aime Stéphane! Prends ton temps. Je vais t’attendre…

Évidemment, mon plus grand souhait serait que tu battes Kopas (4-9-2, 1 K.-O.). Parce que ça pourrait arriver. Le gars a perdu ses six derniers combats.

Mais si jamais… Si jamais, Stéphane… Promets-moi de me faire signe.

Toi aussi, Yvon.

Faudra simplement me laisser le temps d’obtenir, à mon tour, ce précieux permis de boxeur.

Une fois cette étape franchie, ça va me faire un honneur d’aller me faire sacrer une volée, m’offrir en sacrifice pour enfin que tu finisses ta carrière comme il se doit. D’ailleurs, tes fans vont apprécier. Plusieurs d’entre eux ne comprennent pas et croient que j’écris cette nouvelle lettre pour te ridiculiser. Pourtant.

Alors, voilà, j’espère donc que tu vaincras ce cher Gary Kopas.

Sinon, je serai toujours là!

Par amour pour toi, j’absorberai sans broncher.

À bientôt,

Benoît Rioux (0-0-0, 0 K.-O.)