Le paradoxe Xbox One

- 22 mai 2013

Alors que Microsoft misait sur la présentation du 21 mai pour enfin créer le buzz autour de sa console, c’est plutôt un déchaînement des joueurs auquel la société de Redmond doit faire face.
Avec sa décision de bloquer les jeux d’occasion, mais aussi le prêt, Microsoft va dans le sens des éditeurs, sans accorder aucune concession aux joueurs. Mais d’abord, pourquoi Microsoft bloque ces jeux ?

En permettant d’installer les jeux dans le disque dur, et de les lancer sans disque, le risque est grand de voir un joueur installer son jeu et aller le revendre, ou même de l’installer dans plusieurs consoles. Ce risque étant non négligeable, Microsoft a pu se servir de ce prétexte pour mettre en place cette nouvelle politique.

Sur PC, ce principe existe déjà depuis longtemps. Un code unique dans le jeu permet de le déverrouiller et limite par là même sa revente. Sinon, sur Steam, les jeux ne peuvent également être revendus ou prêtés, à moins de revendre son acompte.
Sauf que sur PC, la politique tarifaire est bien plus avantageuse que sur console. Un jeu coûte 50$, tandis que les jeux Steam bénéficient souvent de promotions, et qui commencent deux mois après leur sortie.

Sur Xbox One, les jeux vendus en dématérialisés et dans le commerce vont être affichés au même tarif. Les joueurs qui ont l’habitude de risquer un 60$ dans un jeu avec l’assurance de le revendre vont-ils devoir se tourner uniquement vers les valeurs sûres comme les Call of Duty et GTA ? Ou alors vont-ils passer chez Sony qui n’impose aucune restriction ?

Pour moi, une partie des joueurs, ceux avec un revenu confortable, que ces limitations ne dérangent pas, et qui ont la 360, vont se procurer la Xbox One, et continueront même à acheter des jeux. Par contre, l’autre frange qui est bien plus nombreuse va se diviser en deux groupes, les anciens joueurs PS2 qui iront sur PS4, et les nombreux venus du PC sur Xbox 360 et qui vont y retourner, ou même se tourner vers la PS4.
Finalement, si Microsoft fonce dans cette direction sans écouter personne, ce qui est leur tendance habituelle avant de se planter et de revenir en arrière (CF Windows 8) les vainqueurs de la prochaine génération seront la PS4 et le PC.

Catégories: Technologie

Abonnez-vous à cet article

57 commentaires

  1. Eric Legault dit :

    Moi je suis Xbox depuis les tout début. J’ai toujours préférer la manette de XBOX… Je comprend le raisonnement de microsoft mais dans mon cas j’ai plus d’une console à la maison. (J’ai 3 garçon + moi qui game et ma femme qui fait du Kinect.) Microsoft me dit donc que si je veux jouer à ses jeux sur mes consoles, je devrai ACHETER plusieurs copies….. Je comprends si je veux jouer réseau mais même si mes gars ne joue pas en même temps, je devrais racheter une autre copie.

    Je croie que microsoft devra refaire ses classe parce qu’ils vont perdre beaucoup de part de marché et peut être bien la mienne…

  2. Realnoize dit :

    @ Eric,

    Ça ne je sais pas, mais si la politique concernant les jeux ressemble à ce qu’il y a actuellement sur la 360 pour ce qui est des jeux téléchargés, ça risque d’être extrêmement compliqué pour ceux et celles qui ont plus d’une console à la maison.

    Actuellement, les jeux sont liés au compte de l’acheteur et/ou à la console sur lequel le jeu a été acheté.

    - Si vous jouez sur la console sur laquelle le jeu a été acheté, tout le monde peut y jouer, peu importe quel compte l’utilise.
    - Si vous jouez le jeu sur une autre console, vous devez être connecté avec le profil qui a acheté le jeu.

    Donc, si ça reste similaire comme politique, ça va être un vrai cauchemar de gestion de jeux, parce qu’il va faloir « activer » ou « télécharger » les jeux en fonction de qui risque d’y jouer. Sur la console dans le sous-sol, par les enfants? Alors va falloir l’acheter (ou activer le jeu) sur cette console. Si on l’achète (ou l’active) sur la console du salon d’en haut, il y a juste nous qui va pouvoir y jouer sur la console du sous-sol… et pas nos enfants… Bref, ça risque d’être un vrai cauchemar pour ceux et celles qui ont plusieurs consoles dans la même maison, ou qui on une console à la maison, et une, disons, au chalet… (encore pire si le chalet a pas de connexion internet)…

  3. Pourtant, la consommation de jeux vidéo augmente chaque année. Fin 2011, près de 30 millions de Français arpentent les mondes virtuels. La culture du « gaming » irrigue les réseaux sociaux sur Facebook et s’invitent sur les smartphones. Le jeu Angry Birds -il s’agit de catapulter des oiseaux pas contents sur des cochons espiègles- a été téléchargé 650 millions de fois sur les portables en quatre ans !

  4. Stephane D. dit :

    Bonjour

    Je discutais avec un gars de Microplay qui m’apprenais qu’il sera tres avantageux de se procurer les versions digitale des jeux xbox one(c’est a dire acheter et télécharger via xbox market) car selon ses dires, il y aura beaucoup d’économies a faire sur le prix a la sortie d’un jeu sur le market xbox. Il comparait cela a Steam sur pc, mais a la différence que les jeux serait immédiatement offert a rabais dés leur sorties sur le market, mais pour un temps limité?! Je lui ai demandé ou il avait entendus cela puisque Microsoft semble tenir leur bout en ce qui a trait a la revente de jeux, licences ect. Il m’a dit qu’un gros bonnet de Microsoft avait fait cette annonce en douce apres toutes les critiques des joueurs! Mais bon, personne ne semble avoir entendus parler de ça!?

    De plus il me disait que certains magasins(on ne sait pas lesquel) seront authorisés a racheter et revendre les jeux xbox one usagés. par exemple si un jeu neuf se vend $59.99, le même jeu en usagé se vendrait autour de $39.99 mais vous devrez payer a Microsoft le droit de l’utiliser, qui serait aux alentours de 6 a 10$ payable via xbox live!!! Spéculations? Rumeurs fondées ou pas? Et qu’en est il de la valeur de revente? Si je paye mon jeu 60$ et que le magasin en question le revendra 40$, oufff on aura pas grand chose pour, si on tiens compte compte du profit que le magasin doit faire. Quelqu’un a entendu parler de tout ça???

    Le commis Microplay me disait qu’il n’y aura plus de Microsoft Points, que ce sera maintenant semblable a Sony, vous achetez une carte par exemple de $50 et cela équivaut a $50 en argent que vous dépenserez sur le market.

    Une chose dans tout cela me dérange, comme un autre intervenant l’a mentionné. La taille des jeux version digitale, on passe au Blu-Ray là!!! Ce qui veut dire des jeux beaucoup plus volumineux et qui prendront beaucoup de temps a télécharger et c’est sans compter ceux et celles qui ont comme moi des connexions internet limités en download!!!

    bref un pensez y bien

  5. Pourtant, la consommation de jeux vidéo augmente chaque année. Fin 2011, près de 30 millions de Français arpentent les mondes virtuels. La culture du « gaming » irrigue les réseaux sociaux sur Facebook et s’invitent sur les smartphones. Le jeu Angry Birds -il s’agit de catapulter des oiseaux pas contents sur des cochons espiègles- a été téléchargé 650 millions de fois sur les portables en quatre ans !

  6. Pourtant, la consommation de jeux vidéo augmente chaque année. Fin 2011, près de 30 millions de Français arpentent les mondes virtuels. La culture du « gaming » irrigue les réseaux sociaux sur Facebook et s’invitent sur les smartphones. Le jeu Angry Birds -il s’agit de catapulter des oiseaux pas contents sur des cochons espiègles- a été téléchargé 650 millions de fois sur les portables en quatre ans !

  7. david dit :

    Pour jouer en ligne avec la PS4 on doit débourser 50$

Laisser un commentaire

 caractères disponibles