Tournons-nous en rond ?

- 16 mai 2012

Ces dernières années ont été favorables aux évolutions technologiques; pensons notamment à la haute définition, aux manettes  à détection de mouvements ou encore aux images en 3D. L’ont-elles aussi été pour les jeux ?

Hironobu Sakaguchi, créateur de la célèbre franchise Final Fantasy, a récemment lancé l’idée selon laquelle l’industrie du jeu vidéo était peut-être en crise parce qu’il y a un manque de nouveautés pour ce qui est de la jouabilité. Selon Sakaguchi, les possibilités graphiques continuent de se développer, mais la jouabilité n’évolue pas aussi vite. Résultat ? Nous nous retrouverions toujours avec les mêmes concepts, qui restent d’ailleurs très proches de ce qui se faisait il y a dix ans.

Croyez-vous que nous sommes au même point qu’il y a dix ans ?

Catégories: Stef en bref

Abonnez-vous à cet article

17 commentaires

  1. Guy dit :

    OUI !!!!!!!!!!!!!!

  2. ID Ologie dit :

    Pour paraphraser le capitaine Charles Patenaude : « L’être humain est un singe… mais avec des clés de char »… Comme quoi que tout évolue autour de nous, mais qu’à la base, nous, on évolue pas…

    C’est un peu le même principe ici. L’évolution s’est passée autour d’artifices et de gadgets, mais peu a évolué côté « gameplay ». À part quelques exceptions, comme la popularité des jeux « ouverts » à la GTA ou la série Elders Scrolls, il n’y a pas grand chose d’important qui a été réalisé concernant le « gameplay ». Les graphismes évoluent, les accessoires aussi, et même nos façons d’interagir avec nos jeux (écrans touch), ou même la méthode de distribution (en-ligne, complet ou épisodique), mais le coeur même du jeu, ne change pas tant que ça…

    Mais une partie du problème, c’est que l’innovation est souvent boudée par la masse. Les jeux trop « différents » des normes établies souffrent souvent de ventes faibles, et incite les compagnies à prendre de moins en moins de risques… Certains sont quand même l’exception, comme Journey, sur PS3, mais encore ici, je doute fort que les ventes soient même le 1/10 de ce que n’importe quoi avec le nom Call of Duty ou Halo imprimé dessus vendrait à sa première journée de sortie.

    Ce que je pense, c’est que l’innovation va provenir surtout de la scène indépendante. Déjà, c’est là, selon moi, où l’on retrouve les titres souvent les plus originaux. Beaucoup ne sont pas toujours intéressants, mais les développeurs indépendants ont souvent plus d’intégrité que les grosse boîtes comme EA ou 2K ou autres, et iront plus souvent au bout de leurs visions par passion, au lieu de transformer leur idée en projet commercial.

    L’innovation ne peut pas vraiment venir d’une grosse compagnie où le but premier est avant tout de faire des profits, donc de vendre le plus d’unités possible. Car la meilleure façon d’y arriver, c’est de copier le succès des autres, et de donner au public ce qu’ils veulent, et c’est souvent, un public qui ne désire que la même chose, si on ne leur propose rien de nouveau.

    Rappelez-vous que lors des débuts de la 3D, tout ce que l’on a fait (et qu’on fait encore souvent) c’est de prendre un concept en 2D, et de l’enfermer dans un engin en 3D. Par exemple, les jeux de combats (Street Fighter, etc…) sont encore des jeux essentiellement « 2D » dans un environnement 3D… Ça a prit du temps avant que certains développent des trucs qui n’auraient pas pu être réalisés en 2D….

    L’évolution viendra sûrement. Mais je crois qu’il y a plus de chances qu’elle vienne de développeurs indépendants, que des grosse compagnies…

  3. Heul Savais dit :

    ouaip… « L’être humain est un singe… mais avec des clés de char » …
    on devrait p’têtre dire plutôt « avec un clavier d’ordi » …

    vous aurez beau inventer autant de bébelles et logiciels que vous voudrez, 99.99% des gens ne comprendront jamais rien à l’informatique…

  4. Jo dit :

    Gardez en tête que je parle de mon point de vue personnel de ce que certains appelleront de la « nostalgie », mais je trouve justement que l’évolution, c’est très relatif, surtout au point de vue jouabilité. C’est pour ça que la plupart des fans de RPG de mon âge (trentaine) vont dire que les meilleurs RPGs sont sur SNES et/ou PSX/PS2. C’est pas la technologie ou l’innovation qui importe, c’est la solidité du jeu.

    Je pense surtout aux RPG et à la tendance des dernières années à complètement éliminer le tour-par-tour et à faire des systèmes de combat plus basés sur l’action. À croire que ce j’entends, c’est dire que maintenant qu’on a la technologie, le tour-par-tour, c’est dépassé pis les jeux devraient être tous plus vites et plus action.

    Ben je m’excuses, mais c’est pas parce que tu peux faire quelque chose que tu dois nécessairement le faire et que ça va être bénéfique. La preuve, c’est que selon moi un des meilleurs RPG de cette génération est Lost Odyssey, qui utilise le même tour-par-tour qui existait il y a plus de 10 ans. Et c’est efficace. Moi, j’aime ça prendre mon temps et analyser avant de me pitcher dans l’action.

    D’un autre côté, tu as les jeux comme Star Ocean et les « Tales of » qui utilisent un système de combat plus dynamique et en temps réel et qui eux aussi existent depuis plus de 10 ans. Alors pourquoi le tour-par-tour c’est plus dépassé qu’un système de combat dynamique, alors que les 2 existent depuis des décennies?

    Malgré tout le respect que j’ai pour Sakaguchi-san, je crois qu’il a quelque peu tort. Personellement, ce dont j’ai besoin en tant que fan de RPG depuis près de 20 ans, c’est d’une histoire bien écrite avec un système de combat et/ou de jouabilité solide et fonctionnel et idéalement, un jeu sans problèmes techniques. On oublie le 3D et tout le fla-fla. Voilà.

  5. martin lampron dit :

    Personnelement il y a plein de jeu qui sorte, ceux qui m’attirent et ceux dont j’ai un désintéret. Les innovations font leur chemin, mais encore comme joueur qu’est ce qui est important pour chacun.

    J’adore les Armed assault et d’autre adorerons les final fantasy qui sont d’autre style différent.

  6. Antoine dit :

    Ben voyons, voir qu’il y aurait eu Mass Effect ou Assasin’s Creed il y a 10 ans.

  7. Mathieu B dit :

    Il faut pas mélanger innovation et jouabilité, à mon avis la jouabilité c’est voir si les bugs ou l’AI affecte la qualité du jeu. Et le plus gros problème de nos jours c’est souvent l’AI, des Mass Effect, des Skyrim, des COD avec des compagnons à l’intelligence d’un poisson rouge et des ennemis qui rush partout. C’est normal que les graphiques évolue plus vite que la jouabilité, les machines sont tellement puissantes et ont joue avec une manette depuis plus de 20 ans et ont veux ( la moyenne des gens) toujours avoir des plus beaux graphique aux détriments de l’AI ou de l’innovation. Pour l’innovation c’est sûr que les EA, Activision et autres compagnies qui sont à la bourse sont plus axé a nous sortir la même recettes ils ont des comptes a rendre à leurs actionnaires et s’ils font une erreur mais c’est la catastrophe pour tous monde. Pas mal plus facile d’améliorer un concept que d’en inventer un. Même si les jeux sont pas parfait moi je trouve que l’industrie évolue pareil.

  8. (Pierre)Le gros vigrelon dit :

    Les jeux ont plus évolué sur les téléphones intelligents et sur le IPAD en 3 ans que sur les consoles en 10 ans.

  9. David dit :

    On connaît une certaine évolution mais je ne pense pas que le potentiel est pleinement exploité. Il y aurait place à l’amélioration mais le R&D coûte tellement cher que certaines compagnies créatives mais plus limitée financièrement n’ose pas trop dépenser par peur de perdre une fortune si l’innovation en question ne fonctionne pas.

    @Heul Savais

    Rien de mieux qu’une bonne vieille statistique inventée qui sort de nulle part!!!

  10. colonel moutarde dit :

    il y a 10 ans nous n’avions pas des concepts tel que la Wii,la kinect,Guitar Hero, Rock band ou autres… je crois qu’il y a eu une certaine évolution dans la qualité des jeux, la puissance des machines et les concepts. Par contre une régression sur les DLC, la durabilité des jeux ( en heure) et les scénarios ont pas mal stagnés depuis.

  11. alex dit :

    j’ai une idée on ressort nos super nintendo et on vend tout nos autre console, au moins la on blâmera plus!!

  12. fsavoie dit :

    Personnellement j’adore cette génération de jeux/console. Les jeux n’ont jamais été aussi cinématographique et offre une immersion jamais vu auparavant. C’est certain que tout dépend de nos styles de jeux et selon moi il reste encore du chemin à faire, mais des jeux comme Uncharted où en plus de jouer par plaisir je jouais aussi pour savoir ce qu’il allait se passer et que je me suis attaché aux personnages, je trouve ça extraordinaire.

  13. ID Ologie dit :

    À ceux et celles qui disent que la plupart des jeux d’aujourd’hui n’auraient pas pu voir le jour il y a 10 ou 20 ans, c’est certain qu’ils n’auraient pas pu voir le jour dans leur version actuelle. Mais TOUT, ou presque, est capable d’être « adapté » dans un format approprié à son époque, même Mass Effect.

    À ce que je sache, des jeux épiques comme Final Fantasy III (ou VI, dépendemment d’où vous venez), ou des jeux avec des choix de dialogues, ça existe depuis belle lurette… Évidemment, les graphismes sont en 2D et l’action aurait été probablement en « top-down » (vue de dessus) ou en isométrique (comme le vieux ShadowRun), mais ça aurait été entièrement faisable, si le but est de recréer l’histoire, et l’essentiel de ce qui vient avec.

    Moi ce que je vois, à part quelques exceptions, c’est plutôt un retour vers en arrière, surtout avec les plateformes mobiles, et des jeux qui sont plus axés sur la performance (score) que sur une progression à travers une histoire… Je trouve donc qu’effectivement, on tourne quand même relativement en rond…

  14. MillionGamer dit :

    Non car dans le passé il y avait pas vraiment de jeux en ligne multijouer comme par exemple le tout nouveaux tres populaire Diablo 3

  15. colonel moutarde dit :

    @ MillionGamer :

    Désolé mais le gaming multijouer a plus que 10 ans ! Un bel exemple ?Diablo II sorti en juin 2000 , cat fait bien 12 ans de cela… Et avant cela il y en avait d’autres jeux online les concepts ont évolués avec les jeux eux même et la qualité des connexion Internet cependant.

    Bonne journée !

  16. Antoine dit :

    @ ID Ologie

    Non.

  17. Kim Boudreau dit :

    Beaucoup de jeux me font si peu m’investir que j’ai l’impression de naviguer dans un programme. Si je fais ça, le code dit que telle chose va se produire. Le sentiment d’immersion est pas souvent au rendez-vous.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles