Se purifier

- 18 juillet 2012

L’université du Luxembourg vient de publier les résultats d’une étude menée auprès de 76 personnes. Sous le regard des docteurs André Melzer et Mario Gollwitzer, les participants devaient jouer une quinzaine de minutes à un jeu vidéo violent avant de choisir une récompense.

Contrairement aux joueurs passionnés, les novices auraient privilégié les produits d’hygiène. Déodorant, dentifrice et gel douche étaient parmi les prix les plus en demande.

Le docteur Melzer parle de « l’effet Macbeth », soit un phénomène psychologique où une personne tente de se purifier pour se débarrasser de sa détresse morale. « Nous avons découvert que cet effet pouvait se retrouver après la participation à un jeu vidéo violent, surtout lorsque le jeu implique de la violence contre des êtres humains », ajoute-t-il.

L’histoire ne dit pas si l’étude a été commanditée par Procter & Gamble…

Catégories: Stef en bref

Abonnez-vous à cet article

4 commentaires

  1. Fred dit :

    Quel prix les joueurs passionnés ont-ils demandé? Sans doute 15 minutes de plus pour jouer!

  2. charlot jr dit :

    Je ne vois pas très bien le but de cette recherche. Mais bon, les universités sont pleines d’étudiants qui essaient de donner un sens à leurs vies.

  3. Marcus dit :

    Assez drôle comme recherche…
    Le monde aime faire des liens entre 2 choses qui n’ont aucun rapport

    Marcus
    Animateur de communauté
    Le Grand Jeu

  4. Olivier Pelletier dit :

    Assez drôle, surtout quand on ne connaît pas la liste complète des prix offerts. Après tout, des produits d’hygiène sont toujours pratique pour n’importe qui. Je vois beaucoup d’autres raisons de les choisir autre que l’idée stupide de purification.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles