Dead Space se meurt

- 5 mars 2013

Selon le site VideoGamer.com, Dead Space 3 pourrait bien être le dernier titre de la franchise à voir le jour. EA serait à un tel point insatisfaite des ventes du dernier volet, qu’elle aurait décidé de mettre un terme à la licence.

Frank Gibeau, responsable des licences chez EA, a récemment confirmé qu’il y avait une vague de licenciements au sein de l’entreprise, notamment chez Visceral Montréal, qui aurait commencé à travailler sur Dead Space 4. Gibeau a également déclaré qu’il fallait que plus de 5 millions de copies de Dead Space 3 trouvent preneurs pour que la franchise soit rentable. Si les chiffres de ventes du jeu n’ont pas encore été communiqués, son accueil mitigé ne laisse rien présager de bon…

Ce ne serait pas la première franchise que EA décide de laisser au placard. Plus tôt cette année, elle y a rangé Medal of Honor en raison de mauvaises ventes.

Est-ce un signe qu’il est temps d’offrir de nouvelles franchises aux joueurs ?

Catégories: Stef en bref

Abonnez-vous à cet article

8 commentaires

  1. fsavoie dit :

    C’est très dommage car j’ai adoré Dead Space 3. C’est pas comme si on avant beaucoup de jeux d’horreur. Je peux comprendre que MoH n’a plus sa place vu la quantité de FPS mais un survival horror c’est pas courrant.

  2. jim dit :

    @fsavoie

    c’est juste que dead space 3 n’est pas un survival horror. C’est un jeu d’action horrifique. à force de vouloir plaire au plus grand nombre de joueur, EA comme d’autre studio tue l’esprit générale des licences pour en faire des licences grand public. ça tue l’originalité et tous les jeux ce ressemble en bout de ligne. c’est l’hollywoodisation du jeux vidéo, tous basé sur le même modèle, de l’action qui saute au yeux malgré un scénario qui aurrait pu être écrit par un enfant de 5 ans. heureusement, c’est pas tous les jeux qui prennent cette voie.

  3. Etienne dit :

    J’ai pas acheté aucun jeu de EA depuis le retrait de ses jeux de Steam… Pas parce que je boycott, mais bien parce que j’ai pas envie d’installer 3-4 plateformes différentes de distributions sur mon ordinateur et je n’achète plus de support physique. Donc pour me rejoindre il faut que ce soir offert sur Steam, sinon too bad…

  4. Kim dit :

    Perso j’espère que TOUS les jeux de EA finissent dans le placard.
    Cette cie de m**de sera alors dans l’obligation de vendre ses franchises pour survivre.

    En commençant par les jeux Bioware SVP.

    Son problème n’est pas les jeux mais bien son plan d’affaires qui utilise les clients comme les humains dans Matrix haha.

  5. Bixy dit :

    Dommage j’ai bien aimé Dead space 3. Par contre effectivement EA font plusieurs mauvais choix et au lieu de tenté d’améliorer la situation en nous forçant d’utiliser sa plateforme origin, en ayant sortie le jeu sur Steam, les ventes auraient été beaucoup plus forte comme ça a été le cas sur le 1 et le 2.. entk my 2 cents..

  6. fsavoie dit :

    @Jim,

    Je suis d’accord que DS3 était plus orienté action, mais on est quand même loin de la transition horreur vs action des Resident Evil. Au moins, les environnement, les mécanismes de contrôles demeurent très dead space.

    @Kim,

    EA me semble beaucoup moins pire qu’avant. C’est certain que c’est pas un développeur indépendant, mais ils osent. Ils vont publier le nouveau IP d’Insomniac, Ils ont essayé quelques chose complètement différent avec Mirror Edge, Ils ont permis plusieurs nouveaux IP comme Dead Space, Mass Effect, dragon age, etc dans cette nouvelle génération. Selon moi EA est quand même pas mal mieux qu’Activision dans leur choix.

  7. Francois Cournoyer dit :

    fsavoie
    En fait, de 2000 a 2008 EA etait bien sur le bon chemin. Mais depuis environs 2010 alors la ils deviennent pire qu’Activision. On a qu’à regarder ce qu’ils ont fait de Simcity, et leur recent press release disant qu’à partir de maintenant tous leurs jeu serons axé sur les microtransactions.

  8. Realnoize dit :

    Les jeux sont devenus une industrie. Et les compagnies comme EA ou Activision n’ont qu’une seule obligation, et c’est celle de plaire à ses actionnaires, ce qui veut dire, faire toujours, constamment, à chaque année, de plus en plus de profits. Toujours plus, encore plus, afin d’éviter l’insatisfaction des actionnaires et la déconfiture de la compagnie.

    Donc on fait quoi? On prend des franchises existantes, et on les « adapte » selon ce que nos études nous disent que les gens aiment. Et par « les gens », je ne parle pas nécessairement des fans d’une série, mais bien des « acheteurs potentiels de jeu » de façon générale. On vise le plus grand nombre possible afin de maximiser les ventes, et pour se faire, on change des trucs, on rend ça plus « friendly » pour le joueur plus « casual », etc. Je dis pas que c’est le cas spécifiquement pour Dead Space 3, mais quand on entend des représentants de EA qui disent que l’avenir de leurs jeux est dans les microtransactions, moi, ça me fou la trouille.

    Le modèle des microtransactions est intéressant pour certains types de jeux. Principalement, des titres gratuits ou extrêmement peu chers, qui se financent ainsi au lieu de demander le gros prix. Même si je préfère personnellement payer plus pour avoir un jeu COMPLET, je comprend que c’est quand même un modèle qui a fait ses preuves. Mais, DANS UN CONTEXTE AUTRE : celui des appareils mobiles, ou les jeux sont plus des distractions et des passes-temps qu’autre chose.

    Affirmer que l’avenir des jeux est dans les microtransactions, c’est démontrer que nous voyons désormais le jeu non plus comme une oeuvre de création, mais bien simplement comme un moyen d’aller syphoner de l’argent. Il n’est plus question de faire de bons jeux, mais plutôt de faire des jeux qui rapportent. Moi, je vois là une énorme différence. Comme disais Jim plus haut, c’est l’hollywoodisation des jeux vidéo. Trouver la recette qui fait vendre, et copier-coller à l’infini en changeant les acteurs, les décors, et deux ou trois trucs accessoires.

    MAIS, je considère qu’il y a une lueur d’espoir, car comme pour le cinéma, il existe une scène indépendante florissante de nouvelles idées, qui continuera de faire vivre le médium en y mettant sa vision et son amour pour le jeu, au lieu de simplement le voir comme une « occasion pour faire une passe de cash »…

    Je trouvais que EA était tombé bien bas depuis la création de son portail ORIGIN sur PC (je n’ai acheté aucun jeu EA depuis sur mon PC). Elle continue donc de s’enfoncer…. Et misère…

Laisser un commentaire

 caractères disponibles