Chaise musicale pour le film Uncharted

- 24 août 2012

Après le réalisateur David O. Russell (I Heart Huckabees), c’est au tour de Neil Burger (Limitless) d’abandonner la chaise de réalisateur pour l’adaptation cinématographique de Uncharted.

De plus, selon le magazine Variety, le scénario serait totalement récrit par Marianne et Cormac Wibberley (National Treasure). Aucun réalisateur ne sera annoncé avant l’écriture du scénario complétée.

Annoncé en 2009, est-ce un signe que Uncharted ne devrait pas voir le jour au grand écran ?

Catégories: Stef en bref

Abonnez-vous à cet article

8 commentaires

  1. Kim dit :

    Laissez-le à Joss Whedon, pour le scénario ET la réalisation.
    Il va caster Nathan Filion et le film va être à la hauteur du jeu, c’est-à-dire époustouflant.

  2. Bruno St-Jean dit :

    Le systême hollywoodien se doit de changer sa vision des adaptations de jeux vidéos; la pluspart donnent des adaptations médiocres ou à peine passable.

    Le problême est qu’une excellente histoire dans un jeux vidéo ne ferai qu’un bon film de série B au grand écran, tandis que l’inverse donne un résultat plus que minable (souvent le jeu vidéo sors une semaine avant la sortie d’un film, question d’y faire mousser la pormotion) – exception notoire de GoldenEye, il y a 16 ans…

    Le meilleur salut pour que l’industrie cinématographique et celle du divertissement via les consoles est plutôt d’engager des scénaristes de renoms afin d’approfondir les bases de l’histoires et les personnages.

    Tout bon joueur qui se respecte ne veut que deux choses lors qu’il assiste en la métamorphose d’un jeu pour une aventure au grand écran:
    1- Rester fidèle à l’histoire et aux personnages (choses qui se sont avèrré difficile jusqu’à présent) et ;
    2- Vivre le film comme le jeu, c’Est à dire avoir une experience intime joueur/personnage. Dans les cas récent, le spectateur reste impassible.

    Finalement, les créateur d’un jeu tel qu’Uncharted impose des barrières créatives aux scritpeurs/producteurs/réalisateurs ce qui fait qu’en fin de compte, le résultat final est loin de l’idée de base.

    Le jeu vidéo est un art en soi, comme la peinture et aucun film n’a adapté une peinture ou une toile au cinéma!

    Bruno St-Jean.

  3. Will dit :

    Bruno St-Jean a tout dit.
    Par exemple, l’adaptation du jeu Max Payne aurait pu être un chef d’œuvre du cinéma, qui finalement s’est terminé en bourde, pour les raisons que M. St-Jean a décrites : ils ne sont pas restés fidèles à l’histoire et aux personnages et le film ne se vivaient pas comme le jeu. Si l’on ne respecte pas c’est réglés d’or, on finit avec un navet.

  4. Narusuma dit :

    Je crois que tout les film basé sur un jeux video est la plupart raté
    les film de Résident evil, Hitman, pour les raison de Bruno ST-Jean a dit Mais je trouve les pire adaptation de jeux en film que j’ai vue je crois que c »est toujours les jeu de combat genre mortel Combat et Dead or alive Mais les meilleure adaptation qu’on peu avoir je crois que c’est quand c,est les studio de jeux vidéo eux même font le film en général c’est ceux qui s’en sorte le mieux

  5. Daniel Rondeau dit :

    Le problème n’est pas difficile à comprendre.

    Les jeux vidéo à grand déploiement et avec une photographie cinématographique – prenons Assassin’s Creed ou Dead Space – ont à eux-seuls un/des SCÉNARISTE(S) de jeux vidéo. Alors quand un scénariste d’Hollywood se trouve à scénariser une adaptation d’un jeu, il veut faire ce que LUI/ELLE veut avec. Pas simplement recréer un scénario d’un autre! Un scénariste est en quelque sorte un créateur, et si vous prenez n’importe quel artiste et que vous lui demander d’adapter une oeuvre d’un autre, il y aura toujours quelque chose de différent.

    Alors voilà pourquoi on se retrouve souvent avec des adaptations merdiques de jeux au cinéma! En plus d’avoir, plus souvent qu’autrement, des scénaristes d’Hollywood qui connaissent RIEN pantoute à tel ou tel jeu et qui en font une adaptation à 100 milles plus loin que le jeu à l’origine. On en a des tonnes d’exemples: Resident Evil (qui n’est plus rien d’autre qu’une pâle copie de The Matrix…), Dead or Alive (pourri), Tomb Raider (assez moyen), et bien d’autres encore.

    Quand tu adaptes une oeuvre au cinéma, tu t’arranges pour avoir un bon scénariste et un bon réalisateur qui connaissent BIEN l’oeuvre adaptée et CE QU’ELLE SIGNIFIE POUR LES FANS. Celui qui a réalisé Iron Man, Jon Favreau, est un MANIAQUE d’Iron Man. On a vu le succès que ca donne. Assassin’s Creed va être adapté au cinéma – Ubisoft a décidé de créer Ubisoft Pictures pour avoir le contrôle TOTAL sur la production du film, de A à Z. Personne d’Hollywood, à part probablement les distributeurs, ne va toucher à l’essence de la franchise. Tant mieux, espérons que ca va donner un bon produit!

  6. Laurenjeade dit :

    Les jeux vidéos se sont transformés et sont devenus beaucoup plus complexes qu’avant. Un monde en soi, avec ses propres règles, mais la plupart des gens, lorsque l’on pense à « jeux vidéos » ont encore en tête les vieilles images de Donkey Kong. Entre Donkey Kong et Assassin’s Creed, il y a toute une très vaste évolution, que le grand public (et bien sûr les « gestionneux » d’Hollywood) ne voient pas. D’où la persistance des préjugés face à cet univers (les jeux vidéos ne sont que pour les enfants ou les ados attardés, les filles n’aiment pas les jeux vidéos, etc…)

  7. Philippe dit :

    Pasmal, les commentaires à eux seuls ont beaucoup plus de volume et de profondeur que les articles des « rédacteurs officiel »

  8. charlot jr dit :

    Je suis assez d’accord avec Bruno St-Jean. Je ne suis pas scénariste mais je crois pas qu’un scénario de jeu vidéo soit une choses aisé a mettre au petit écran. Je crois qu’il y a eu quelques belle exécution comme Tomb Raider et Resident Evil (quoi que je ne suis pas fan des films). Il ne peuvent bien souvant que de s’inspirer des personnages car bien souvent même si un jeu à 25h de jeu il n’y a pas grand chose pour faire un film.

    Je crois que la meilleur chose a faire pour les éditeurs de jeu vidéo et de faire comme Sqare Enix et CAPCOM et faire des Direct to DVD comme pour FFVII: Advent children et Resident Evil: Degeneration ou comme Ubisoft qui ont construit un Studio pour faire le propre film.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles