Crysis 3 en test

- 27 février 2013

Longtemps attendu Crysis 3 est à coup sûr une démonstration technique incroyable. Très beau sur console, c’est sur PC qu’il prend toute sa dimension au point de rendre Battlefield 3 visuellement moyen.

Pourtant, malgré le plaisir que j’ai eu à le jouer, je suis quand même déçu du contenu de ce jeu. Crytek a écouté les critiques des fans qui trouvaient les niveaux du deux trop fermés et est revenu à des environnements ouverts. Par contre, on compte seulement sept petits chapitres dans le jeu, pour une durée de vie qui n’excède pas les huit heures en Difficile. D’ailleurs, si vous voulez vraiment profiter de Crysis 3, réglez la difficulté au maximum pour un vrai challenge. En normal, j’ai fait plus de la moitié du jeu en même pas une heure et demie. La combinaison est surpuissante, et il suffit de passer en mode armure pour foncer et tout détruire sans se poser de question.

crysis_3_-_e3_2012_-_dambusters_-_assess_adapt_attack

Au niveau des nouveautés, l’arc est l’arme par excellence qui ravira les fans d’infiltration. Discret et précis, il permet d’enchainer les meurtres silencieux. Autre nouveauté, la possibilité de pirater tourelles et champs de mines. Par contre, une fois les tourelles piratées, elles font pratiquement tout le travail à votre place, ce qui renforce encore la facilité du jeu.
Visuellement magnifique, je regrette certains chapitres qui n’apportent strictement rien, je pense surtout au premier niveau de jeu et à celui qui se passe de nuit dans des maisons en ruine. Oui c’est beau, mais ces niveaux sont tellement classiques que c’en devient soporifique.

Par contre, le travail effectué sur la ville de New York dévasté est hallucinant de beauté. De larges avenues où la nature a élu domicile, des immeubles éventrés où l’on se cache pour surprendre l’ennemi, rien que pour ces niveaux, Crysis 3 se doit d’être joué.
Sur console, je l’ai essayé sur Xbox 360 où le rendu est parmi les meilleurs. Sur PC on tombe dans le domaine du rêve. J’ai attendu la mise à jour de ce matin pour poster, celle-ci apporte une meilleure prise en charge des paramètres lorsqu’ils sont réglés sur bas, et même dans ce mode, on est visuellement au-dessus des consoles. Les effets DirectX11 sont incroyablement exploités. Je pesterai simplement face à deux trois textures comme la rouille, pas des plus réussies.

crysis_3_-_e3_2012_-_dambusters_-_cell_dam

Un petit mot sur le scénario. Écrit sur un coin de nappe, on enchaine les niveaux sans chercher à s’investir. Plutôt confus, avec un Prophet qui fait son grand retour et éclipse Alcatraz, je cherche encore le lien avec le deuxième épisode.
Poussé au maximum sur PC, le jeu est magnifique et écrase visuellement toute la concurrence. Par contre, cette débauche graphique à un coût puisqu’il vous faudra non seulement une excellente carte graphique, mais aussi un processeur qui assure. Car Crysis 3 est un jeu qui demande énormément de ressources au processeur. Il en demande même infiniment face à Battlefield 3. Ceux qui ont un processeur à deux cœurs et une carte graphique puissante risquent d’avoir une mauvaise surprise. Pour que mon Q9550 puisse suivre, j’ai dû couper tous mes programmes. Seuls les processeurs quatre cœurs de dernières générations seront vraiment à l’aise.
Du côté de la carte graphique, j’ai joué en ultra sur une 7970Ghz Edition en 1080p, seul le MSAA était en 2X. Il faut clairement un crossfire ou un SLI de cartes haut de gamme si vous voulez le faire tourner au maximum, ou attendre deux ans que des cartes suffisamment puissantes sortent. Si vous voulez encore pousser la qualité, les chanceux qui possèdent un écran en 2560X1440 vont pleurer de bonheur devant la finesse des graphismes.
Si votre configuration est moins musclée, le jeu reste très beau et offre un visuel déjà très au-dessus de la concurrence.
Un petit mot sur le jeu en ligne. Extrêmement nerveux, il propose différents modes où déclencher l’armure et l’invisibilité pourra parfois faire toute la différence. C’est moins tactique qu’un Battlefield, et plus dans l’esprit de Call of Duty.

crysis_3_online_screen_2_-_ocean

Au final, j’ai bien aimé ce Crysis 3, mais seulement en difficulté élevée. Par contre, même dans ce mode, le jeu est clairement trop court et ressemble plus à une démonstration destinée à vendre le Cry Engine 3. C’est vraiment dommage parce que certains environnements comme New York sont incroyables, mais on a l’impression de ne pas vraiment en profiter. Avec un tel engin graphique, et vu la réputation de Crytek, une durée de vie similaire à Crysis 2 aurait été parfaite. Sur consoles, l’intérêt viendra surtout du multijoueur, le jeu est l’un des plus beaux, mais la campagne laissera sur sa faim. Sur PC, nous avons droit à un jeu qui écrase techniquement tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant, au point de proposer ce que seront les futurs jeux sur les prochaines consoles. Malheureusement trop court, sa durée de vie gâche le tout.

6/10 sur consoles, 7/10 sur PC

crysis_3_screen_5_-_assess_adapt_attack

 

Catégories: Technologie

Abonnez-vous à cet article

2 commentaires

  1. Bixy dit :

    roo tu me donnes le goût de jouer :)

  2. Segomil dit :

    Salut ! …
    La série Crysis doit disparaître (un peu comme the witcher ;l’équipe se concentre sur un sci-fi maintenant a cause du superbe moteur) … Crytek devrait en faire autant ! Crysis est un jeu de couloir et restreint l’énorme potentiel du CE3.
    Donc Crytek doit développer autre chose qu’un type en bas collant dans un environnement enfantin & qui commence drôlement a être répétitif !
    Je ne crois pas malheureusement que le CE3 soit si incroyable que ca … dans un environnement ouvert comme Skyrim, le CE3= 0 … aucunement optimisé pour les grandes surfaces … juste de petite map sans intérêt & même encore ! Comme tu le dis même les gros PC sont incapable de tout donner et cela dans un petit petit environnement ! Non le CE3 est pas extraordinaire ! Le moteur est a revoir aux complet et Crysis a mettre au vidange et cela pour le bien des joueurs qui paie déja le prix fort $$$ … a quand il; y aura quelqu’un pour défendre la communauté ? La critique ne peu qu’améliorer l’expérience !

Laisser un commentaire

 caractères disponibles