Couchez vos enfants!!!

- 30 novembre 2011

Modern Warfare 3 en ligne n’est pas vraiment mon jeu préféré, mais il m’arrive de faire une ou deux game de temps en temps la nuit. Mais ce qui me fait halluciner, c’est de me connecter à 1h du matin et de tomber sur des gamins de 10 ans qui passent leur temps à chialer sur tout le monde parce qu’ils se font tuer trop rapidement.

Non mais 10 ans et ça joue à Call of Duty la nuit! Ont-ils des parents et surtout, pourquoi tant de gamins jouent-ils à COD alors que le jeu est interdit aux moins de 18?
Outre le fait que c’est «cool» de jouer au jeu interdit pour les adultes, il y a également la pression sociale à l’école. Mais les parents devraient quand même faire attention. Il faut voir les sacrements et autres insultes que ces gamins sont capables de proférer parce qu’ils se font headshoter trois fois de suite. De plus, certaines boutiques devraient également tenir leurs vendeurs. Par exemple, Cyrille, notre sympathique chef de produit chez Canoe.ca, a eu la joie en rentrant chez lui l’autre soir et de voir son fils de 7 ans sur Gears of War. Un vendeur du EB Games du 1030 avait recommandé ce jeu à sa femme…

Je le reconnais, je suis un apôtre de la violence dans les jeux vidéo, mais que ça reste réservé aux adultes! C’est excellent les jeux vidéo, mais un bon livre ça fait du bien aussi, surtout quand on voit le nombre de fautes chez les jeunes. Je le reconnais, j’ai joué à des jeux violents dans ma jeunesse, mais j’avais 15 ans, et la tête sur les épaules grâce au livre hebdomadaire que j’avais obligation par mes parents de lire depuis mes 6 ans. Je ne m’excitais pas comme ces gamins qui finalement, ne sont pas assez matures et n’ont aucun recul vis-à-vis de ces jeux. Bref, les parents devraient tenir leurs enfants de ce côté, la nuit, un enfant a besoin de sommeil, pas de jouer à Call of Duty!

Catégories: Technologie

Abonnez-vous à cet article

26 commentaires

  1. Mathieu dit :

    Ce pourrait-il que ce soit parce qu’ils sont dans une différente partie du monde (fuseau horaire)…

    À moins que vous soyez certain que ce soit des petits québécois, dans ce cas je trouve ça assez fou en effet!!

  2. Alex dit :

    Ma mère nous a interdit (à moi ET mon frère) de jouer à des jeux violents comme Grand Theft Auto et autres jusqu’à l’âge de 14-15 ans. Pourquoi? L’impact, l’influence et tout. On ne jouait même pas avec des pistolets à eaux. Rendu à 11-12 ans, c’était correct et on avait du fun pareil. On ne faisait pas des onomatopées et autres. D’ailleurs, y’avait une grosse différence dans le comportement à côté de certains de mes « amis » qui jouaient à Vice City, Medal of Honor et autres. Aujourd’hui, aucun problème, j’ai une tête sur les épaules, je suis conscient que certains jeux sont plus violents et tout ça… mais Call of Duty joué par un gars de 10 ans? Come on… J’aurais compris qu’un enfant de 10 ans joue à Arkham Asylum ou Skyward Sword (une certaine fiction) au lieu de jeux comme Call of Duty, Battlefield, Gears of War et j’en passe.

    Les parents semblent prôner le je-m’en-foutisme. À quand une loi sur les classements d’âge pour les jeux?

  3. Un gars ordinaire dit :

    Arrêtez de vouloir dire aux autres quoi faire et de demander des lois. Il y en a déjà bien assez.

    Votre monde parfait, vous ne l’obtiendrez jamais. Pout chaque personne équilibrée il y aura toujours une irresponsable ou imbécile. C’est la vie. Passez par-dessus tout çà et occupez-vous de vos propres oignons. Vous dormirez mieux et vous stresserez moins avec les aléas et niaiseries de l’existance.

    Des parents irresponsables et des enfants qui contournent les règles, il y en aura toujours. C’est peine perdue. Si certains joueurs vous déplaise dans un jeu à cause de leur âge et de leur comportement, ne jouez pas avec eux, c’est tout. Vous avez toujours le choix.

  4. Jo dit :

    Tout à fait d’accord avec Alexis et Alex. On a pas mal la même vision des choses. Malheureusement, on ne peut pas faire grand chose pour ces imbéciles.

    Au moins, aux USA, ils ont une loi les empêchant de vendre un jeu classé M à un mineur et peuvent même refuser l’achat à un majeur en compagnie d’un mineur, s’ils se doutent que le dit jeu est destiné au mineur. On a malheureusement besoin de cela ici aussi, semble-t-il, puisqu’à la sortie de MW3, un ami gérant d’un Gamestop me disait qu’il a vendu au moins une dizaine de copies à des pères dans la vingtaine avec leur enfant de 10-15 ans. Il savait que le gars achetait le jeu pour le flôt (certains s’en vantaient ouvertement…) mais ne pouvais pas refuser l’achat, puisqu’il n’y a aucune loi précise sur le sujet ici.

    Ça fait dur en maudit.

  5. Steve dit :

    Une loi interdisant la vente de jeux aux mineurs ne serait pas du tout bénéfique pour les compagnies et ne changerait pas grand chose pour les jeunes joueurs.

    Les enfants vont se dire « Les boutiques ne veulent pas me vendre le jeu? Tant pis, je vais le télécharger sur internet ».

    Si vous voulez un contrôle, demandez aux parents.

  6. Big Dan dit :

    Je suis complètement en désaccord avec toi le gars ordinaire. Notre société est malade, et c’est à chacun de nous de s’en préoccuper. Si on voit un enfant faire du vandalisme ou agresser une personne âgée, doit-on adopter ton raisonnement et dire qu’il y aura toujours des parents irresponsables et des enfants qui contournent les règles?!!

    De plus en plus de familles actuelles se déresponsabilisent face à ce que leurs jeunes consomment comme jeux, comme musique, comme sites internet… Ils lancent l’éponge, puis lorsque arrivent des scandales, tueries ou autres, ils blâment la télé, les jeux vidéo, le heavy metal… Comme membres à part entière de cette société, nous devons d’abord faire un travail de sensibilisation et d’éducation face à ces familles. Il y a déjà des lois qui interdisent la vente de jeux classés M aux mineurs, mais on les applique plus ou moins. Les sites pour adultes sont facilement accessibles pour des jeunes moindrement au courant des détournements de la loi. Les lois existent, mais on ne les applique pas, on encourage les parents à se déresponsabiliser et à blâmer la terre entière quand leur enfant pousse tout croche. La tuerie de Columbine, c’est à cause de Marylin Manson. Dawson College, c’est à cause de Megadeth. C’est n’importe quoi, moi je dis que c’est à cause des parents qui n’ont pas su s’asseoir avec leur enfant pour les écouter.

    Tu as raison, le gars ordinaire, quand tu dis qu’on a le choix. On a le choix de rester là les bras croisés et dire qu’il y aura toujours des parents imbéciles pour laisser jouer leur enfant à COD à 3h du matin… ou on met de la pression sur les instances pour que les lois en place soient bien appliquées. Ne donnons plus raison aux parents irresponsables, et agissons.

  7. Un gars ordinaire dit :

    @Big Dan

    Le problème ici est que PERSONNE n’a la même idée à propos de ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. C’est à l’autorité parentale de décider ce qui est correct ou pas pour leur enfant. Il y a une limite à vouloir que l’État entre dans nos vies et nos chambres à coucher à gros coup de lois et de règlements.

    Toi, Big Dan, vous allez nous dire quelle musique un jeune de 14 ans peut écouter et ne pas écouter? Quel livre il peut lire ou ne pas lire? Quel film il peut regarder ou ne pas regarder? A quelle heure il doit se coucher chaque jour? Ce qu’il doit manger? A quel jeu il peut jouer?

    Désolé, mais à un certain point, je crois que l’État a déjà fait PLUS qu’assez. Les jeux sont cotés comme les films et ceux qui les achète savent ce qu’ils font.

    Je ne suis pas en accord avec les gens qui n’ont pas d’allure mais je reconnais qu’ils ne sont pas obligés de voir le monde comme je le vois et je refuse de voir des lois s’imposer à une majorité de citoyens qui n’ont la plupart du temps, commis aucun crime et fait aucun mal.

    Bref, j’en ai assez de l’État-Maman. Que les gens pensent et décident par eux-même, qu’ils endurent les conséquences de leurs choix, et qu’ils apprennent de leurs expérience. C’est un peu çà, la liberté.

  8. Patrick dit :

    Au dernière nouvelle, rien n’empêche à un jeune d’acheter un jeux qui est classer 18 ans. C’est une cote pour donner une idée aux acheteur (les parents) ce que contient le jeux. Et de toute façon, interdire un jeux vidéo trop violent à un jeune, ça changera rien, il y à les films, les nouvelles, etc.

  9. Gabriel M dit :

    Rien ne m’écœure plus que de jouer en ligne et entendre des gamins.

  10. Marc dit :

    « C’est excellent les jeux vidéo, mais un bon livre ça fait du bien aussi, surtout quand on voit le nombre de fautes chez les jeunes. »

    Ha!

    Pour la qualité du français sur ce blogue, on repassera…

  11. 543 dit :

    Hey, si vous voulez pas les entendre les gamins, vous avez juste à cliquer sur mute. Il faut avouer que CoD est un peu jeune, moi a dix ans, je jouais a Ratchet and Clank. Mais à 12 ans je jouait a CoD et Halo sans problème. A la limite, si le parent laisse jouer son kid a des jeux violents, et bien c’est a lui de le surveiller pour voir comment il réagit. En plus, bannir les jeux violents au mineurs seraient comme enlever 50 % des revenus au développeurs.

  12. fsavoie dit :

    Je n’ai jamais eu de restriction sur mes jeux vidéo de la part de mes parents, mais ils m’ont donnée une bonne éducation sur le bien et le mal. Tout est question de perspective. Je suis un très grand amateur de jeux vidéos, principalement des jeux d’action (même chose pour les films). La solution n’est pas de tout simplement interdire les jeux matures aux enfants, car il vont de toute façon trouver moyen de jouer en cachette, ou de part des amis qui ont accès au jeu etc. De plus l’interdit devient séduisant. Une loi ne règlera rien, mais une bonne communication parent enfant fera toute la différence. Évidemment laisser ses enfants jouer en pleine nuit c’est une tout autre histoire…

  13. Colonel moutarde dit :

    À la base un parent  » Responsable » est en mesure de s’intéresser a ce que son ou ses jeunes font. Pas de les planter devant une console sans même se poser la question sur le type de jeux auquels ils ont accès. Comme je suis un grand amateur de jeux Video , sauf les RPG, je suis en mesure de savoir quel jeu est adéquat pour mon garçon de dix ans. Bien sur il pourrait jouer ailleur chez un ami mais encore la, je crois qu’un parent avisé parle avec les parents des amis de son enfant pour établir les limites auquel ce dernier a droit en vertue des valeurs familliales et si les parents de l’ami s’en fout alors le jeune ne peut tout simplement pas aller chez son ami. Ça demande une certaine impliquation, mais quand on aime son enfant alors je crois que c’est important. Malheureusement certains s’en balance et je trouve ca pathétique. C’est clair qu’il va surement jouer a des jeux classés M avant le temps mais encore la vers 14 ou 15 ans, lorsqu’il a un meilleur jugement et peut faire la différence alors je n’y voit plus de problèmes. Les lois sont faites pour être contournées mais avant tout ca il y a la responsabilité de l’éducation de son enfant.

  14. Aryhell dit :

    @fsavoie

    Une fois de plus, 100% d’accord avec vous!!!

  15. Jo dit :

    Tout à fait d’accord avec fsavoie et plusieurs des autre commentaires, disant que c’est à l’autorité parentale de « faire sa job ».

    Mais le problème est justement que les parents semblent de moins en moins responsables et c’est pour ça que l’on va devoir sévir en quelque part…

  16. Eric dit :

    Le problème oui l’autorité parentale.. mais pour ceux qui ont des enfants doivent comprendre ce que je veux dire, asteure les jeunes sont capable d’inventé plein de chose si le parent le fait chier bien c’est la faute à qui maintenant je me le demande?..

  17. srec dit :

    jouant a des jeux comme bf3 ou mw3 .. ya des adulte autant irresponsable qui chiale qui sacre ect et tu attend au travers de sont micro des enfant jouer autours de lui !!! et croyez moi ses pas si rare que sa …..PAS FORT 1!!

  18. Jo dit :

    @Eric:

    Je vois ce que tu veux dire… malheureusement, ça fait partie du(des) problème(s) de société que l’on a actuellment.

    Le problème, c’est aujourd’hui, tu peux même plus donner une fessée à ton enfant sans avoir la DPJ ou whatever sur le dos. Ben moi, dans mon enfance, j’en ai eu des « claques su’a yeule » pis j’en suis pas mort et je suis pas plus violent ou plus suicidaire que mon voisin. Un petite fessée ou ben une claque su’a yeule, ça a jamais fait de mal à personne et des fois, ça fait plus refléchir que la classique « va dans le coin pendant 5 minutes » ou l’éternel « je vais t’enlever ta console pour un temps X ».

    Et semblerait-t-il, il y en a une méchante gang qui en aurait besoin d’une claque en quelque part… et comme srec l’a dit, pas juste des enfants…

  19. Johnny No Shoe dit :

    Fuseau horaire dude.

  20. Kim Boudreau dit :

    Jouer à des jeux pour plus vieux, c’est pas si dommageable si on n’utilises pas le jeux comme une babysitter. Faut quelqu’un des fois pour péter la bulle du jeune et qu’il fasse la différence entre la fiction et la réalité. Dans les cas plus récents de jeux en ligne, faudrait aussi leur rappeler que c’est des personnes à l’autre bout et qu’on devrait les traiter avec le même respect que quelqu’un qui se tiendrait devant soi. Finalement, on ne le dira jamais assez mais mettez pas un ordinateur ou une console en ligne dans la chambre d’un enfant.

  21. MillionGamer dit :

    ouais c’est le fuseau horaire exemple: si il est 8:16 pm ici en france il est… 2:16 am, Royaume-uni 1:16 donc oui c’est normal qu’il y a des personnes qui jouent 24 aur 7 a Mw3

  22. Antoine dit :

    @ Jo

    Frapper un enfant ne sert absolument à rien. C’est une méthode dépassé et ridicule.

  23. Jo dit :

    @Antoine:

    On s’entend qu’il y a une grosse différence entre donner une fessée et battre un enfant, là… il y a des limites, quand même.

    La gérération Y semble souffrir d’un sérieux manque de respect généralisé. Il doit bien y avoir une discipline en quelque part, sinon c’est le free-for-all. Et je parle pas d’il y a 50 ans. Même moi, il a pas même 20 ans, il n’était pas question de tutoyer les profs à l’école ou d’appeler nos parents par leurs nom. Je sais pas d’où tout ça a commencé mais plus ça va, pire que c’est. Je dis pas que toute la génération Y est pareille mais comme je disais, y’en a une méchante gang qui ont besoin de discipline, et ça presse…

  24. Antoine dit :

    @ Jo

    Il n’est pas plus question de tuyoyer mes profs aujourd’hui non plus…

    De toute façon, chaque génération a chialé sur la précédente depuis la nuit des temps. Même un de mes profs (qui environ 36-37 ans) a dit que notre génération était plus soft que la sienne.

  25. Jo dit :

    @Antoine:

    Bon point.

    De toute façon, à mon avis, l’éducation des enfants par les parents (peu importe combien bonne soit-elle) n’a plus autant d’influence sur eux que la situation générale de notre société en a, et plus ça va, plus ceci est vrai peu importe l’âge de la personne (malheureusement). Mais bon, ça c’est un autre débat.

  26. Alexis dit :

    J’ai commencé à jouer à des jeux vidéos à l’âge de 6 ans, GTA, et autre jeux. Moi avec mon ami, on savait faire la différence du jeu et de la réalité, mais aujourd’hui je joue encore et j’ai pas de problème de psychologique pour ceux qui sont paranoïaques. Si Call of Duty fait chialer des mineurs, c’est aussi le cas pour les « grands », c’est pas tout les jeunes qui chiale et que tout les grands qui chiale pas.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles