Archives de l'auteur

Xbox One… ça va bien

- 17 juillet 2014

Comment se portent les ventes de la console Xbox One depuis le lancement d’un ensemble sans l’accessoire Kinect ?

Ça va bien comme le chantait Kathleen…

Microsoft a en effet révélé que les ventes de consoles Xbox One avaient plus que doublé depuis le 9 juin, en comparaison avec celles enregistrées en mai.

Rappelons que Microsoft offre la Xbox One sans Kinect depuis le 9 juin dernier à 399,99 $, soit 100 $ de moins que l’ensemble proposé au lancement.

Il faudra tout de même laisser du temps au temps pour voir si la nouvelle console de Microsoft remontera la pente…

Le PC, toujours roi…

- 16 juillet 2014

Une nouvelle recherche risque sans doute de relancer la guerre PC contre console.

Selon une récente recherche publiée par la société Jon Peddie Research, la marché du jeu PC représenterait 21,5 milliards de dollars USD dans le monde, soit le double de celui de console, lequel est estimé à 10 milliards $ USD.

Selon le rapport, le marché du PC atteindrait même les 23 milliards de dollars en 2017.

Peddie explique cette tendance notamment par le fait que les joueurs occasionnels se sont tournés vers les tablettes et les téléphones intelligents, délaissant ainsi les consoles. Mais que d’autre part, comme le PC jouit d’une capacité technologique supérieure et que les joueurs passionnés sont prêts à débourser davantage pour jouer dans les meilleures conditions possibles, on dénote, depuis quelques années, une augmentation des ventes de PC haut de gamme.

Le PC est mort, vive le PC !

Les précommandes de jeux

- 12 juillet 2014

La précommande de jeux vidéo est désormais chose commune. Alors qu’elle est profitable pour les éditeurs et les revendeurs de jeux, elle peut parfois être bénéfique pour les joueurs, leur permettant notamment de réserver leur copie lors d’une ouverture à minuit ou d’obtenir gratuitement un article quelconque à l’effigie du jeu.

Mais voilà que GameStop, le plus gros revendeur de jeux vidéo au monde (aussi propriétaire d’EB Games et de la société française Micromania), entend pousser le concept des précommandes un peu plus loin. En effet, lors d’une entrevue accordée à VentureBeat, l’analyste Colin Sebastian a avoué que le groupe cherchait des moyens d’en offrir davantage aux joueurs qui précommandent un titre.

Ainsi, le géant de la revente tenterait de conclure des ententes de partenariats avec les développeurs afin d’être impliqué le plus tôt possible dans la conception d’un jeu et offrir à ses clients, du contenu physique et numérique exclusifs.

Mais le rôle des revendeurs ne devrait-il pas se limiter à revendre ?

Les joueurs se sont habitués au contenu téléchargeable

- 8 juillet 2014

Les DLC seraient désormais entrés dans les mœurs. C’est du moins ce que croit Chris Early, vice-président de l’édition numérique chez Ubisoft.

Lors d’une entrevue accordée à GamesIndustry International, Early a affirmé que très peu de joueurs s’étaient plaints concernant les ensembles Time Saver vendus pour quelques dollars dans le dernier opus d’Assassin’s Creed, Black Flag.

« Il n’y a pas eu de réfractaire. Peut-être une douzaine de joueurs qui ont trouvé quelque chose à redire, mais peu importe. Dans l’ensemble, il n’y a pas eu de problème », précise Early.

Une acception qu’il justifie par la nouvelle attitude des joueurs, désormais habitués aux contenus téléchargeables payants de toutes sortes.       

« Les DLC sont de plus en plus acceptés, tout comme les Season Pass. D’ailleurs, il serait plus intéressant de les voir comme des Service Pass. Nous organisons des évènements spécifiquement destinés aux détenteurs de Season Pass. C’est donc bien plus que du contenu téléchargeable supplémentaire, c’est une évolution… »

Est-ce comme le prix de l’essence ? Un jour on finit par oublier que le litre a déjà été sous la barre des 1 $… 

Solution au piratage

- 6 juillet 2014

Est-ce que la gestion de droits numériques est une bonne façon de freiner le piratage ?

Eh bien, selon les studios CD Projekt Red, Ubisoft et Paradox Interactive, il s’agirait d’une perte de temps pour les jeux en version PC.

Récemment interviewé sur le sujet par GameSpot, Fredrik Wester, directeur général de Paradox Interactive, croit plutôt que les GDN peuvent punir les joueurs qui se sont procurés une copie du jeu. « Je me souviens avoir acheté Civilization III et il m’était impossible de l’installer parce que j’avais autre chose d’installer. J’ai dû désinstaller deux différents programmes, modifier les paramètres… si j’avais piraté le jeu, j’aurais pu y jouer beaucoup plus rapidement, avec moins de trouble », raconte Wester.

Mais alors, comment arrêter le piratage ?

« Nous ne l’arrêtons pas ! Au lieu de pourchasser les pirates, nous allons plutôt concentrer nos efforts pour offrir une meilleure jouabilité aux joueurs. Ainsi, nous encouragerons les gens à acheter des copies légales de nos jeux… », conclut Wester.

Si une meilleure jouabilité est sans doute le rêve de tous les joueurs, est-ce utopique de penser qu’elle pourrait enrayer le piratage ?