Archives de l'auteur

Où en est la Xbox One ?

- 7 octobre 2014

Est-ce que les ventes de la Xbox One reprennent du poil de la bête ?

Malgré la baisse de prix de la console, il semblerait que Microsoft ait encore des croûtes à manger avant que les ventes de sa console rattrapent celles de la PS4.

Selon les chiffres de VGChartz, la PS4 aurait dépassé le cap des 11  millions de consoles vendues dans le monde, alors que la Xbox One atteindrait à peine les 6 millions. Évidemment, une tendance qui se reflète aussi dans la vente de jeux.

Par exemple, plus de 3 millions de copies du jeu Destiny de Bungie pour la PS4 ont trouvé preneur comparativement à 1,76 million pour la Xbox One.  

Dire qu’il y a quelques années, c’était justement un titre de Bungie qui avait fait vendre les consoles de Microsoft… 

xone

Le prochain CoD se vendra moins bien

- 30 septembre 2014

Malgré les publicités mettant en vedette Kevin Spacey, Call of Duty: Advanced Warfare se vendra moins bien que son prédécesseur.

C’est du moins ce que l’analyste Arvind Bhatia du cabinet Sterne Agee voit dans sa boule de cristal.  Ainsi, Bhatia prédit que Call of Duty: Advanced Warfare subira une baisse des ventes d’environ 15 % par rapport à Call of Duty: Ghosts, ce qui se traduit par 17 millions de copies vendues comparativement à 20 millions.

Son explication « scientifique » ?  Les ventes de jeux Xbox 360 et PS3 sont en baisse (Bhatia en profite d’ailleurs pour annoncer que selon lui, les ventes globales de jeux seront 50 % inférieures à celle de l’an dernier), que la huitième génération de console n’est pas encore à la portée de tous et que certains joueurs pourraient vouloir attendre de se procurer une PS4 ou Xbox One avant d’acheter CoD: Advanced Warfare.   

Est-ce que Bhatia sera le digne successeur de Nostradamus ? En attendant, on croit à chaque année qu’on assistera à un essoufflement de la franchise…

COD_AW

Une place pour la différence

- 28 septembre 2014

Y’a-t-il de la place pour des jeux différents dans un monde vidéoludique peuplé de titres tels que Call of Duty, Need for Speed ou Assassin’s Creed ? Heureusement, il semblerait bien que oui…

Si Ubisoft entend proposer un volet d’Assassin’s Creed tous les ans, le studio prévoit également offrir davantage de jeux comme Child of Light. Dans une récente entrevue accordée à CVG, le vice-président création chez Ubisoft Montréal, Lionel Raynaud, a confié qu’Ubisoft était prête à faire plus de jeux comme Child of Light.

« Nous sommes très contents de Child of Light. L’équipe a fait du très bon travail et le jeu a obtenu un bel accueil. Nous sommes fiers d’offrir quelque chose de nouveau et d’unique. Beaucoup de gens étaient même surpris que Montréal ait créé ce type de jeu », a déclaré Raynaud. « Donc oui, nous allons encourager d’autres initiatives comme Child of Light et il y a une chance que nous ayons plus de jeux comme celui-là dans le futur ».

Plus d’expériences de jeu différentes comme celle de Child of Light ? La lumière au bout du tunnel…

child_of_light

Du nouveau pour Titanfall

- 25 septembre 2014

Est-ce qu’on aurait oublié Titanfall ? Ce fameux jeu sur lequel misait Microsoft pour faire vendre ses consoles Xbox One?

EA et Microsoft ont bien l’intention de rafraîchir la mémoire des joueurs en proposant un nouveau DLC sur Xbox One et PC. Intitulé IMC Rising, ce DLC il offrira trois nouvelles cartes inédites : Backwater, Zone 18 et Sand Trap.

Troisième et dernier contenu additionnel compris dans la Season Pass de Titanfall, il est tout de même possible de se le procurer individuellement au coût de 10 $.

La sortie d’un DLC, une bonne façon de donner un second souffle à un jeu ?

titanfall

Jouer pour contrer les préjugés

- 23 septembre 2014

Victimes de préjugés eux-mêmes, les jeux vidéo aideraient à réduire les préjugés!

C’est du moins ce que tente de démontrer une récente étude menée par un chercheur en psychologie de la Brock Uuniversity au Canada.

Les étudiants qui se sont prêtés à l’exercice ont joué en coop au mode Zombie de Call of Duty: Black Ops. Un groupe de joueurs devaient coopérer avec des étudiants de la même université, alors que les chercheurs ont fait croire aux joueurs de l’autre groupe qu’ils jouaient avec des étudiants américains de l’Université de Buffalo.

Après les joutes, les cobayes ont dû remplir un questionnaire dans lequel une question portait sur leur appréciation des joueurs américains.

Conclusion? Les joueurs qui croyaient jouer en coopération avec un étudiant américain ont écrit des propos beaucoup plus amicaux et leur ont attribué une bien meilleure note globale. De plus, les questionnaires remplis ont démontré que la grande majorité des étudiants se définissaient comme faisant partie d’une équipe et leurs réponses étaient moins individualistes.

Bref, les chercheurs de la Brock University ont conclu que les jeux vidéo, même violents, amélioraient le travail d’équipe et permettaient de lutter contre les préjugés.

Et voilà… un point de plus dans la colonne des effets positifs des jeux vidéo…  

call