Système de rachat nouveau genre

- 20 septembre 2014

Alors que l’état de la Californie a tenté à quelques reprises de bannir les jeux vidéo violents de son territoire sans succès, certains comtés essaient de lutter contre ce « fléau » de façon plus alléchante.

C’est le cas de Marin County qui, en association avec le Voilà que le Center for Domestic Peace et Ben & Jerry’s, propose un nouveau système de rachat. Tous les samedis du mois d’octobre, les familles pourront échanger leurs jeux vidéo violents ou jouets représentants des armes contre de la crème glacée et des billets de participation pour le tirage de plusieurs prix.

L’organisme est resté vague quant à sa définition d’un jeu violent et sur l’avenir des biens récoltés, mais selon le porte-parole de Center for Domestic Peace, Marla Hedmund, cette initiative aurait pour but « d’inspirer les individus à prendre part au mouvement de paix dans un environnement sans violence ».

S’il peut s’agir d’un système de troc bénéfique pour les deux parties, les mauvaises langues pourraient être tentées de soulever les problèmes d’obésité aux États-Unis …    

ben_jerry

De « mauvaises » notes coûteuses

- 17 septembre 2014

Destiny des studios Bungie est disponible depuis le 9 septembre dernier. Ce titre, figurant dans la liste des jeux les plus attendus de l’année, a disposé d’un budget faramineux de 500 millions de dollars et était considéré comme un jeu culte avant même sa sortie.

Est-ce que le jeu a rencontré les attentes ? Hélas, plus d’une semaine après sa sortie, les opinions sont plutôt mitigées.

Actuellement, le jeu récolte 76 % sur Metacritic et 77 % sur GameRankings. Si ce pointage en satisferait plus d’un et est davantage que la note de passage pour un examen, par exemple, il en coûtera 2,5 millions de dollars à Bungie.

Est-ce que Bungie aurait l’intention de « payer » pour avoir de meilleures notes ? Pas tout à fait. Selon l’entente conclue avec Activision, Bungie recevrait une prime de 2,5 millions de dollars si le jeu atteignait une moyenne de 90 % dans les 30 jours suivant sa date de sortie.

Prime reliée aux notes de la presse… un concept à implanter universellement ?

destiny

Xbox One, un flop au Japon

- 11 septembre 2014

Il y a eu de meilleurs jours pour Microsoft.

Si la firme de Richmond espérait beaucoup du lancement de la Xbox One au Japon, elle devra se contenter d’avoir fait l’histoire.

Sortie la semaine dernière, la console était disponible avec 29 jeux. Alors que plusieurs magasins avaient prévu le coup : ouvertures tardives, files d’attentes réservée, plusieurs ont préféré fermer faute de clients.

Le lancement de la Xbox One en terre japonaise a été catastrophique. Selon les chiffres publiés par Famitsu, lors de la première semaine de commercialisation de la Xbox One, 23 562 unités se sont écoulées, faisant de la console de Microsoft, le pire lancement de console de salon au Japon de tous les temps.  

À titre comparatif, 123 929 consoles Xbox s’étaient vendues en 3 jours, 62 135 consoles Xbox 360 en 3 jours, 308 000 consoles Wii U en 2 jours et 322 000 consoles PS4 en 2 jours.      

Sans doute qu’un grand sage dirait quelque chose du genre « Le meilleur reste à venir » ou  « On apprend de ses erreurs »…

 

xbox_japon

Une plateforme dédiée pour WB Games ?

- 8 septembre 2014

Il semblerait que Warner Bros. Games ait l’intention de marcher sur les traces d’EA et d’Ubisoft avec leur service Origin et uPlay et de lancer elle aussi sa propre plateforme de jeux.

Baptisée WBPlay, elle donnerait accès à des bonus exclusifs dans les différents jeux de l’éditeur, permettrait de déverrouiller du contenu interactif dans les films et émissions télé de la Warner Bros. et offrirait à ses membres, d’être les premiers à accéder à certains jeux, offres et évènements.  

Encore un service qui veut le bien des joueurs…

 

wbplay

Le jeu et les calories

- 5 septembre 2014

Les jeux vidéo sont souvent le sujet de recherches. Allant de l’étude qui démontre qu’ils rendent plus intelligent à celle qui tente d’expliquer leur impact sur les comportements violents, il y en a pour tous les goûts.

Voilà que le Journal of Pediatrics vient de publier les résultats d’une nouvelle recherche, cette fois plus légère, sur le sujet.

Ainsi, on apprend qu’un adulte ne brûlerait que 61,8 calories pour une session d’une heure de jeu vidéo, soit 10 % de plus que s’il regardait passivement la télévision. Par contre, fait intéressant, un joueur qui s’adonne à des titres dynamiques tels que Wii Fit ou Dance Dance Revolution, pourrait brûler jusqu’à 160,2 calories par heure.

Certes, nous sommes loin des 800 calories brûlées pour une heure de jogging, mais quand même, ça permet d’ingurgiter quelques chips avec moins de culpabilité…

wii_fit