Canoë comme page d'accueil English

Toronto: quelques chiffres et une confession

- 12 mai 2014
toronto2000

Vue bien connue de la ville, depuis des îles de Toronto.

J’ai fait un petit séjour à Toronto au début mai et je dois me confesser.

Même si j’entends beaucoup de bien de la Ville reine depuis quelques années, je n’avais encore jamais pris le temps d’aller y faire une escapade. J’y avais bien mis les pieds, enfant, en route vers les chutes Niagara avec mes parents, mais sans plus.

Shame on me!

Je me réjouis d’être enfin allée la visiter – conseils de Torontois, listes d’attraits touristiques et billets de street car en main. D’autant plus qu’elle n’est même pas loin: moins de 6 heures de voiture ou de train ou une petite heure de vol.

Mais avant de partager ici deux ou trois découvertes, voici quelques faits et chiffres sur la capitale ontarienne pour ceux qui auraient, eux aussi, un peu de rattrapage à faire.

Saviez-vous que?

- Toronto n’est pas seulement la plus grosse ville du Canada, c’est la 4e plus grande ville de l’Amérique du Nord, après Mexico, New York et Los Angeles. Sa population totale est de 2,8 millions d’habitants (6 avec les banlieues).

- L’origine du nom «Toronto» n’est pas totalement claire. On dit qu’il viendrait du mot mohawk «tkaronto» signifiant «là où les arbres poussent dans l’eau». Mais on dit aussi qu’il serait dérivé d’une expression signifiant «lieu de rencontre».

- Si la deuxième hypothèse est la bonne, c’est encore drôlement actuel puisque 50% de la population de Toronto est née hors du Canada.  Pas moins de 130 langes et dialectes sont parlés dans la ville, selon Tourisme Toronto. Multiculturalisme, bonjour!

- Détail amusant: un quartier de Toronto a été officiellement «sans alcool» jusqu’en l’an… 2000. The Junction, petit secteur de plus en plus branché, était autrefois à la jonction (festive) de quatre lignes ferroviaires. L’alcool y a été banni en 1904 pour préserver le calme, et le quartier n’a pas ressenti le besoin de changer la loi avant le siècle suivant.

- Toronto, une star? En tout cas, ce n’est pas un secret, les caméras tournent beaucoup dans la Ville reine. On la «déguise» souvent en New York (ou autre) sur grand écran et l’un des surnoms qu’elle trimballe depuis longtemps est «Hollywood North». Environ 1300 films, téléséries et publicités y seraient filmés chaque année.

- Quant à l’incontournable tour CN et à son demi-kilomètre (553,33 m), ce n’est plus la plus haute tour du monde, contrairement à ce qui est écrit sur certains panneaux d’interprétation encore en place à l’observatoire… Elle l’a été jusqu’en 2010, année où Burj Khalifa, à Dubaï, a supplanté tous les édifices du monde côté vertige. Monter dans la tour CN est quand même impressionnant et ceux qui essaient le Edge Walk (Haut-da cieux, en français…) peuvent sûrement confirmer. Lors de cette promenade, vous faites le tour de l’observatoire du 116e étage, à l’extérieur, sans les mains, attaché à un harnais. Ouf!

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles