Canoë comme page d'accueil English

New York: la Petite Italie du Bronx

- 11 juillet 2014
canoli2

DeLillo Cafe & Pastry Shop, Bronx, New York.

C’est un secret bien gardé, apparemment même des New Yorkais.

C’est un coin paisible avec quelques rues commerçantes bordées d’arbres, de fleuristes, de cafés et de pâtisseries aux vitrines remplies de cannoli et de gâteaux multicolores.

C’est un petit bout d’Italie et c’est au beau milieu du Bronx.

On surnomme le secteur Arthur Avenue. Il est situé dans le quartier Belmont et ses fidèles aiment dire qu’il s’agit de la «vraie» Petite Italie de New York et qu’elle est beaucoup plus authentique que celle de Manhattan.

Chose sûre, cette Little Italy-là  est beaucoup moins fréquentée par les touristes. Je n’ai reconnu aucun de mes semblables quand je suis allée m’y promener, par un beau dimanche après-midi.

Sur Arthur Avenue, on se croirait davantage dans une petite ville qu’au cœur d’une cité hyperactive de 8,3 millions d’habitants. Et, bien que le Bronx ne soit plus le borough de tous les dangers que l’on s’imagine et qu’il soit beaucoup plus multiple qu’on le croit, l’ambiance – typique et prospère – de cette Petite Italie est bien différente de celle qui flotte dans les quartiers des environs.

La première chose que j’ai faite au coin de l’avenue Arthur et de la 187e rue Est, le cœur du quartier, c’est de m’asseoir à la terrasse du DeLillo Cafe & Pastry Shop. Je l’ai choisie au hasard et j’ai bien fait: le caffe une institution depuis 1925 et il paraît qu’on y sert parmi les meilleurs cannoli du secteur.

J’en ai commandé un (miam!) et je l’ai dégusté lentement, avec une tasse de cappucino, en regardant déambuler les passants.

Puis, j’ai pris la direction du Arthur Avenue Retail Market, un marché couvert où j’espérais grappiller quelques spécialités italiennes. Quand j’y suis entrée, ô malheur!, on avait déjà fermé presque tous les comptoirs de pâtisseries, de pâtes fraîches et de saucisses, les étals de poissons et de charcuteries, les cafés, les boulangeries et les delicatessens…

Les autres magasins du coin étaient fermés eux aussi –  dimanche oblige -,  je me suis donc contentée de marcher un peu dans le quartier, qui a vu le jour grâce aux travailleurs italiens venus construire le zoo du Bronx à la fin du 19e siècle.

Quand j’ai recommencé à avoir faim – ce qui n’aurait su tarder en ces lieux gourmands  -, je me suis dirigée vers le Zero Otto Nove, où j’avais rendez-vous avec des spécialités venues surtout de Sardaigne.

Dans un décor de fausse cour intérieure italienne, j’ai commandé un verre de rouge, dégusté des gnocchi  bien brûlants et parcouru distraitement la carte des desserts jusqu’à ce que je tombe sur  les mots pizza alla Nutella. Comment résister? J’ai demandé si on pouvait me faire une portion individuelle et je me suis  retrouvée avec une version modifiée (mais pas beaucoup plus petite): un calzone alla Nutella. De la pâte à pizza cuite au four à bois fourrée de choco-noisettes coulant…  Alléluia.

C’est avec un limoncello maison, fait selon la recette sarde du chef, Roberto Paciullo, que j’ai conclu à la fois mon repas et ma découverte éclair de la «vraie Petite Italie de New York».

Mon verdict?  Si vous passez par le fameux zoo du Bronx, faites un détour sur Arthur Avenue.  Et prenez bien soin d’arriver le ventre vide.

calzone2

Calzone alla Nutella, Zero Otto Nove.

fleurs

Fleurs du Bronx.

table

Coin Crescent Avenue & Arthur Avenue.

gnocchi

Gnocchi, Zero Otto Nove.

Pour plus d’adresses gourmandes: www.nycgo.com/articles/take-a-tour-arthur-avenue

À lire aussi: New York: virée parfaite à Williamsburg

Pour m’écrire : sarah.bergeron-ouellet@agenceqmi.ca
Twitter : @sarahb_o

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles