Canoë comme page d'accueil English

Un bel honneur pour Raonic

- 19 novembre 2011

Le Canadien Milos Raonic a été élu par ses pairs le nouveau venu de l’année sur le circuit de l’ATP. Cet honneur est pleinement mérité et devrait réjouir tous les adeptes canadiens de tennis.

Bien qu’on le savait talentueux, personne n’aurait pu prédire une ascension aussi rapide du géant de Thornhill, en Ontario. En janvier dernier, je pensais que les quatre meilleures «recrues» seraient, dans l’ordre, Bernard Tomic, Ryan Harrison, Milos Raonic et Grigor Dimitrov. Je me suis trompé sur ce dernier, qui a plutôt fait du surplace cette saison, alors que Tomic a atteint les quarts de finale à Wimbledon et Harrison a pris plus de 100 places au classement. Toutefois, j’aimerais bien donner une mention honorable au Japonais de 22 ans, Kei Nishikori, grâce à sa bouille sympathique, une victoire sur Novak Djokovic et sa belle progression au cours des deux dernières années.

Revenons-en au Canadien. Raonic a montré ses couleurs tôt en début de saison, aux Internationaux d’Australie, premier tournoi du Grand Chelem de la campagne 2011, en réussissant un magnifique quatrième tour (défaite en quatre manches face à David Ferrer). S’en est suivi un titre à San Jose, une finale à Memphis et une performance immaculée lors de la rencontre du Groupe 1 de la zone des Amériques de la Coupe Davis face au Mexique. Tout ça en un peu plus d’un mois.

En mai, Raonic a atteint le 25e rang mondial (un record canadien)… alors qu’il était 156e au début de 2011. C’est ce que j’appelle une ascension rapide. Très rapide.

Il est vrai que sa blessure à la hanche subie à Wimbledon l’a ralenti quelque peu, mais il ne fallait tout de même pas s’attendre à voir Raonic atteindre le top 10 mondial dès cette année.

À l’aube d’une saison 2012 qui s’annonce extrêmement excitante pour le tennis canadien (Coupe Davis à Vancouver contre la France), Raonic devra, cette fois-ci, défendre tout ce qu’il a chèrement acquis en 2011, s’il désire conserver sa place au sein de l’élite du tennis mondial.

C’est bien de monter, mais pour utiliser un cliché vieux comme le monde, c’est beaucoup plus compliqué de conserver sa place. Un top 20 en 2012 sera inespéré pour le Canadien, toutefois s’il se maintient entre le 20e et le 25e rang mondial, il pourra dire mission accomplie!

Et personnellement, je suis bien confiant en ce qui concerne Raonic. Si Pete Sampras le dit…

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Milos Raonic

Abonnez-vous à cet article

2 commentaires

  1. G_Y_I_G_Y_I | 20 novembre 2011 à 9 h 20 min

    Je suis bien content d’apprendre que Raonic a décroché un tel honneur. Depuis quelques années le tennis nous offre de tres beaux spectacles avec Djokovic, Nadal, Federer et Murray. Maintenant en ajoutant un Canadien de calibre international à tous ca, on peux dire que les amateurs de tennis (surtout d’ici) sont très gatés. J’ai très hate de suivre la prochaine saison et de voir comme vous dites que feras notre Raonic national.

  2. MiB | 20 novembre 2011 à 22 h 54 min

    Enfin, un canadien qui a du potentiel… J’ai bien hâte de le voir gagner un tournoi en direct sur RDS :D

    C’est tellement plus intéressant quand un canadien est dans le jeu, on n’a qu’à penser à Mike Weir ou encore Jacques Villeneuve.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles