Canoë comme page d'accueil English

Nadal réussit son retour

- 11 février 2013

AFP_Mvd6492660Rafael Nadal, finalement de retour sur les terrains, a bien réussi son retour à la compétition à Vina del Mar, au Chili.

Malgré une défaite en finale contre un joueur, l’Argentin Horacio Zeballos (maintenant 43e au monde) qui n’aurait, en temps normal, pratiquement aucune chance de le vaincre, Nadal a bien paru… son genou aussi! Du moins, il a tenu.

Si plusieurs semblaient être critiques du fait qu’il ne représente pas l’Espagne en Coupe Davis, face au Canada à Vancouver il y a un peu plus d’une semaine, Nadal a fait le bon choix.

S’amener à Vancouver, à l’intérieur, sur surface dure contre un joueur en confiance (Milos Raonic) aurait été une erreur. Nadal a préféré enligner trois tournois consécutifs sur terre battue (Vina del Mar, Sao Paulo et Acapulco) avant les deux tournois de catégorie Masters en sol nord-américain (Indian Wells et Miami).

Le Taureau de Manacor s’affaire présentement à retrouver ses repères et sa confiance en situation de compétition, quelque chose qui est compliqué à faire à l’entraînement. Pourra-t-il maintenir la cadence jusqu’à Roland-Garros. Je le crois, comme je crois également qu’il soulèvera pour une huitième fois la Coupe des Mousquetaires! Son aura sur terre battue n’a que très peu pâli.

Après, on verra. Mais Nadal, actuellement cinquième au monde, est un joueur d’exception. Jamais, ô grand jamais, je ne le considérerai comme un joueur fini; cette expression abusivement utilisée au cours des sept derniers mois pour le décrire.

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles