Canoë comme page d'accueil English

Les Internationaux d’Australie, ce tournoi pour insomniaques

- 14 janvier 2013

Rod Laver ArenaJ’adore les Internationaux d’Australie, ce premier tournoi du Grand Chelem de la saison de tennis. Ils lancent admirablement bien la nouvelle année tennistique avec le retour des meilleures raquettes mondiales sur le terrain, notamment avec les kangourous, la chaleur et son ambiance décontractée. Ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme le «Friendly Slam»!

Mais ce que j’aime moins, ce sont les 16 heures de décalage horaire entre le Québec et l’Australie. Les rencontres s’amorcent donc à 19h00, heure du Québec (11h00 locale). Ceux et celles qui voudront donc suivre les exploits de Milos Raonic et des meilleures raquettes au monde devront donc renoncer à leurs heures de sommeil.

Bah, de toute façon, comme il est dit à la rigolade sur les réseaux sociaux: sleep is for weak! (le sommeil, c’est pour les faibles).

Le tournoi s’est donc ouvert officiellement hier avec la présentation des matchs du premier tour du tableau principal. Et laissez-moi vous dire que si vous êtes amateurs de surprises et de contes de fées, vous avez dû être amèrement déçus. La défaite de l’Argentin Juan Monaco n’aura été que le seul événement à vous faire sourire. La 11e tête de série s’est rapidement inclinée face au Russe Andrey Kuznetsov.

Pourtant, à Melbourne, les surprises ne sont jamais rares.

Donc, amateurs de tennis, je nous souhaite bonne chance pour les deux prochaines semaines. Préparons notre machine à café!

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles