Canoë comme page d'accueil English

Les défaites façonnent les triomphes

- 15 octobre 2013
Engenie Bouchard

Engenie Bouchard

La Québécoise Eugenie Bouchard a atteint (un autre) sommet au classement de la WTA cette semaine. Elle pointe actuellement au 32e rang mondial.

On savait qu’elle grimperait rapidement dans la hiérarchie du tennis féminin, mais passer du 145e échelon en début d’année au 32e, c’est quand même tout un bond.

La confiance en son jeu a toujours été bien présente. Toutefois, j’estime que le fait de pouvoir se mesurer à plusieurs reprises au cours de 2013 aux meilleures raquettes de la planète lui a été bénéfique. Le fait d’évoluer sous les projecteurs contre les grandes stars de la WTA et ressentir l’affreux sentiment de ne pouvoir rien faire d’autre que de subir la défaite face à plus fort que soi l’a certainement aidé.

Elle a toutefois compris très rapidement ce qu’il fallait qu’elle fasse pour les rejoindre. C’est ce qu’elle est en train d’accomplir.

Après des revers contre Maria Sharapova, deux fois, Sara Errani, Serena Williams, Petra Kvitova et Angelique Kerber, elle a été en mesure d’atteindre la première finale de sa carrière à Osaka, s’inclinant devant Samantha Stosur. Mais outre ses défaites, elle a tout de même été en mesure de vaincre Ana Ivanovic, Sloane Stephens et Jelena Jankovic en 2013, notamment.

La combinaison de tout cela a résulté en une ascension vertigineuse au classement de la WTA.

Et à 19 ans, ce n’est que le début.

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

 

Abonnez-vous à cet article

1 commentaire

  1. Jimmy Brindle | 8 décembre 2013 à 11 h 54 min

    Quelle est belle et réelle cette citation. Elle incite à continuer dans la défaite les combats qui mèneront à la victoire .

Laisser un commentaire

 caractères disponibles