Canoë comme page d'accueil English

JO: l’ambition canadienne

- 25 juillet 2012

Et voilà, les Jeux olympiques de Londres sont maintenant commencés, et ce, même si la cérémonie d’ouverture ne sera présentée que vendredi.

C’est le tournoi à la ronde de soccer féminin qui a ouvert le bal, notamment, avec un affrontement remporté par le Japon, 2-1, contre nos représentantes canadiennes.

Dylan Armstrong

Dylan Armstrong

Hier, le Comité olympique canadien y allait de ses objectifs pour ces XXXes Olympiades. Un top 12 au nombre de médailles, voilà le but fixé par le COC.

Pour tenter d’analyser ce genre de prédictions, j’aime toujours faire appel à l’histoire en tant que point de départ. Depuis les premiers Jeux olympiques de l’Ère moderne, en 1896 à Athènes (auxquels le Canada n’a pas participé), l’Unifolié n’a réussi qu’à deux reprises à dépasser le seuil des 20 médailles – qui normalement rapproche du top 12 -: en 1984 à Los Angeles (44) et en 1996 à Atlanta (22). Petit bémol cependant pour les JO de 1984, puisque 14 ex-républiques soviétiques avaient décidé de boycotter l’événement.

Bref, le Canada vise un niveau presque jamais atteint auparavant. Cela va sans dire qu’il s’agit d’un objectif ambitieux.

Mais l’est-il vraiment?

La délégation canadienne possède nombre d’espoirs de médailles dans ses rangs. Rapidement et sans recherche, je pense à Adam van Koeverden (canoë-kayak) , Simon Whitfield (triathlon), Éric Lamaze (sports hippiques), l’équipe féminine de nage synchronisée, Dylan Armstrong (lancer du poids), Karen Cockburn (trampoline), Ryan Cochrane (natation), Ryder Hesjedal (cyclisme sur route), Karine Sergerie (taekwondo), Martine Dugrenier (lutte) et probablement quelques-uns de nos plongeurs et plongeuses québécois (Despatie, Abel, Heymans et compagnie).

Personnellement, j’ai bon espoir de voir le Canada passer le cap des 20 médailles avec probablement quelques surprises en cours de route. Peut-être que le joueur de tennis Milos Raonic pourrait surprendre la terre entière en se faufilant sur le podium. Peut-être que la paire formée de Daniel Nestor et Vasek Pospisil pourraient reconquérir l’or en double. Si Nestor et le Québécois Sébastien Lareau l’ont emporté à Sydney en 2000, je ne vois pas pourquoi le vétéran spécialiste de l’épreuve du double ne pourrait pas répéter l’exploit avec le jeune Britanno-Colombien.

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Abonnez-vous à cet article

5 commentaires

  1. G_Y_I_G_Y_I | 26 juillet 2012 à 11 h 42 min

    C’est bien qu’on parle maintenant du nombre de medaille comme classement et non seulement les medailles d’or comme on le faisait tout recemment. Je crois que c’est un cible realiste pour le Canada, mais il va falloir de tres belles prestations dans toutes les disciplines. Personnellement ce que j’attend le plus pour voir l’amelioration c’est la natation.

  2. Alexandre Parent | 26 juillet 2012 à 12 h 04 min

    @G_Y_I_G_Y_I : Toutefois, le classement officiel du CIO prend toujours en compte, en premier lieu, du nombre de médailles d’or d’un pays.

  3. P.O. | 26 juillet 2012 à 16 h 37 min

    on verra bien ce que ça donnera… personnellement j’ai l’impression qu’avant les Jeux, la délégation et les médias gonflent les chances des « espoirs » de remporter des médailles…
    quoi qu’il en soit, qu’importe les représentants et leur performance en bout de ligne (médaille ou non), ce sont tout de même des gens qui ont beaucoup sacrifié pour arriver à leur niveau de performance de haut niveau…
    alors je leur souhaite bonne chance et je leur lève mon chapeau

  4. roger h | 7 août 2012 à 19 h 19 min

    Tous les journalistes (réjean Tremblay du J de Mtl et ceux de la Presse) , chroniqueur et commentateurs ont critiqué unanimement le comportement et l’entourage de la boxeuse canadiennes Mary Spencer lors de sa défaite et la plupart ont fait référence au fait qu’elle avait été préférée à Ariane Fortin par Boxe Canada.

    Ariane Fortin se cherche un pays à représenter en 2016 à Rio, elle ne veut plus rien savoir de Boxe Canada. Je lui propose de représenter le Québec.

    Quand vous voyez que les 30 «  »entités »" ci dessous ont délégué des équipes aux J O de LOndres, il n’y a aucune raison pour que le Québec ne fasse pas la demande

    «  »" »Bahreïn, , Bhoutan, Djibouti, Grenade, Îles Salomon, Îles vierges britanniques, île Maurice, Oman, Samoa, Tonga, Aruba, Îles Cook, Guam, Maldives, Samoa américaines, Vanuatu, Cap-Vert, Comores, Dominique, Sainte-Lucie,Nauru, Palestine, Saint-Christophe-et-Niévès, São Tomé-et-Principe, Palaos, Micronésie,Timor oriental, Kiribati, Îles Marshall, Tuvalu »" »" »" »" »" »" »" »"

  5. roger h | 7 août 2012 à 19 h 22 min

    Ariane Fortin pense qu’elle sera acceptée d’ici Rio 2016 pour représenter le Liban (en boxe)

    Puisque nous sommes en campagne électorale, j’ai une meilleure idée ,

    votons pour le Parti Québécois et en 2016 , nous aurons enfin notre équipe du Québec.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles