Canoë comme page d'accueil English

Un bien triste conflit

- 17 décembre 2012

Gary BettmanPeu importe ce qu’il en adviendra de ce lock-out dans la LNH, il faut maintenant avouer que c’en est simplement rendu triste.

Mêler la justice à ce type de conflit, le tout est rendu pathétique. Enfin, plus que ce ne l’était déjà.

Les joueurs veulent dissoudre leur association, la Ligue répond avec une requête en Cour pour se plaindre que l’AJLNH ne veut pas négocier de bonne foi et menace d’annuler tous les contrats.

Deux réactions. Primo, personnellement je pense que les juges ont d’autres chats à fouetter qu’une gang de gars qui veulent jouer au hockey. Deuxio, qui ne veut pas négocier dans ce conflit!??!

Si c’est le plein droit des propriétaires de tenter d’améliorer la santé financière de leur ligue, c’est également leur obligation de respecter les contrats qu’ils ont accordés. Rappelons-nous qu’ils les ont négociés en toute connaissance de cause, non?

On dirait bien que la notion de match nul a été abolie dans ce conflit de travail. Et avec toutes les tactiques de relations publiques utilisées lors de ce lock-out, j’en viens à me demander et presque à penser que le hockey est bien secondaire. De plus, je ne comprends pas le dernier refus des joueurs. Ils n’obtiendront rien de plus, c’est terminé.

Pendant ce temps, je vais me régaler du Championnat mondial de hockey junior et de la Coupe Spengler au cours des prochaines semaines… en attendant le début de la saison de tennis.

Donald Fehr tente-t-il d’avoir le dernier mot? Je ne sais plus. Ce que je sais, c’est que ce conflit est tout simplement rendu bien triste pour les amateurs.

Et vous savez ce qui est encore plus triste? Cette horrible tuerie à Newtown qui a coûté la vie à une vingtaine de jeunes petits enfants. En tant que père, les mots me manquent! Mais ce qui est sûr, c’est que là, le hockey devient bien secondaire.

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Abonnez-vous à cet article

10 commentaires

  1. mario | 17 décembre 2012 à 11 h 10 min

    moi, en ce qui me concerne, fermez les livres pour cette saison, la suivante, et toutes les suivantes, tant et aussi longtemps que les joueurs multimillionaires en voudront toujours plus, plus et encore plus, et que les propriétaires milliardaires continueront à nous vendre les billets, le hot-dog, la frite le pepsi et la bière à des prix inaccessibles pour bien des gens…

    et à bien y penser, nous aurions dû rester assis dans notre salon et ne plus dépenser au centre bell quand les CH jouaient en minables… le messages aurait peut-être été clair pour les joueurs et proprios…..

  2. Frederic | 17 décembre 2012 à 11 h 49 min

    @Mario : Bien dit! Moi aussi, je pense la même chose. Le centre va changer de noms au moins 10x avant que j’y retourne. Je ne dépense plus un sous pour la NHL. S’ils pensent qu’on va accourir comme des caves une fois le conflit réglé…. oubliez moi!

  3. el_ray | 17 décembre 2012 à 12 h 17 min

    oui les joueurs sont des multi millionaire qui en veulent toujours plus… mais oubliez jamais que ce sont les propriétaires, pas plus tard que cet été, qui offrent et donnent des contrat qui ont pas d’allure… les joueurs seraient fou de ne pas acceptez…

    alors désolé, mais les proprio ont courru apres ce lockout…… ceci étant dit, les joueurs auraient du accepter la derniere offres qui est, selon moi, la réalité que devrait etre cette business

  4. Michel | 18 décembre 2012 à 1 h 39 min

    En apparence, les joueurs et les propriétaires sont dans une guerre de pouvoir. Si les faits avaient plus d’importance, les joueurs prendraient des décisions d’affaires et non pas de principe: ils se rendraient compte qu’ils ont déjà perdu une demi saison et que cela peut représenter pour beaucoup 10% de u salaire qu’ils vont gagner dans leur vie. Une bonne décision d’affaires impose alors de revenir au boulot au plus c….
    Les propriétaires aussi sont des bébés gâtés. Tellement qu’ils sont incapables de se discipliner à ne pas payer des joueurs ordinaires trop chers, à ne pas tricher le plafond salarial en étendant des salaires sur des contrats de 10 ou 15 ans; pourquoi pas 40 ans pour $200 millions: ça ne fait que $5 millions par an sur le plafond mais les derniers 25 ans du contrat pourraient ne mériter que $1000 par an au joueur. Il faut donc que Bettman le mal aimé mette en place des moyens pour empêcher les proprios de contourner leur propre système.
    Joueurs, n’haïssez plus les proprios et aidez-les à sécuriser votre gagne-pain pour des années à venir. Contentez-vous de seulement 50% (ha! ha!) des revenus de $3.3 milliards et donnez un bon show pour que ces revenus augmentent à $10 milliards: vous en sortirez gagnants au lieu d’être de minables losers comme dans la situation présente.
    C’est comme ça qu’on fait des affaires et qu’on prospère.

  5. Charles | 18 décembre 2012 à 7 h 01 min

    Si le hockey devient bien secondaire, pourquoi lui accordé autant de place et ne pas trouver les mots pour parler de la tuerie de Newtown.

    Je ne sais pas moi, peut-être aurait-on peu discerter sur le gros bon sens que développe la pratique d’un sport DANS LE BUT de créer des liens entre amis comme on le faisait « dans le bon vieux temps ». Dire que l’esprit de camaraderie, ça s’enseigne aussi dans le jeu, que ces malheureux enfants ne pourront pas l’apprendre… que les parents devront vivre un vide, connaîtront une absence sans nom pour le reste de leurs existences.

    On aurait pu parler de Victor Hugo qui était maître dans l’art de décrire les misères du peuple à une autre époque, voir comment il a transforme « Jean Valjean en « Monsieur Madeleine » et comment ce personnage a évolué mais surtout influencé le bien-être d’une société.

    C’est évident qu’avec ces mots, on n’aurait pas parlé de hockey. Par contre, on aurait pu souligner que finalement, le monde n’évolue pas autant qu’on le croit. On aurait pu démontrer qu’aujourd’hui, comme au temps de Victor Hugo, les qualités et défauts des humains sont toujours les mêmes, qu’il n’y a que la façon de l’exprimer (où les montants en jeu qui ont subit l’inflation) qui a changé.

    À ce moment, après avoir discerter sur les « vraies affaires », et à ce moment seulement, on aurait pu dire que le hockey est secondaire. ;)

    Charles

  6. vic? | 18 décembre 2012 à 17 h 21 min

    C’est triste pour les gagnes petits qui gravitent autour et dans le centre Bell, que ce soit les proprios ou les joueurs de la L.N.H. quand c’est la piastre et non le cœur qui fait vibrer un sport, alors il se meure, la preuve le Hockey Mineur est en déclin partout en Amérique du nord BRAVO MESSIEURS CASHFLOW

  7. G_Y_I_G_Y_I | 19 décembre 2012 à 13 h 35 min

    Je ne sais plus quoi pensé… le hockey est relativement nouveau dans ma vie… je n’écoutait pas le hockey quand j’était jeune, mais plutôt d’autres sports, mais depuis maintenant une dizaine d’année je suis tomber en amour avec ce sport. Aujourd’hui on ne parle plus de sport on parles plutôt de l’abscence de ce sport, d’esprit sportif, d’amour du jeu (parce que ca ne resqu’un jeu). Si la LNH règle ce conflit cette année, je ne sais pas si j’aurais le goût de les suivre comme avant. Beaucoup trop de matchs on été manqué depuis les 2 derniers conflits je perd de l’intérêt et je ne sais pas si je réussirais a en regagner…

  8. roger h | 3 janvier 2013 à 17 h 55 min

    une chicane entre milliardaires et millionnaires qui ne visent

    d’une part, qu’à arracher davantage d’argent à la classe moyenne

    et

    d’autre part, à subventionner les villes du sud des États Unis à partir des $$$ dea amateurs de hockey des villes du Canada

    une arnaque menée par un cartel

  9. Gilbert Laurier | 4 janvier 2013 à 15 h 31 min

    J’aimerais tellement que le Centre Bell soit vide lors de la première partie, si partie il y’a bien entendu. Mais ça c’est rêver en couleur. La moitié des spectateurs qui en ont rien à foutre du hockey et l’autre moitié qui n’a rien d’autre à foutre que de suivre ces pousseux de puck millionnaires.

    J’espère qu’il n’y en aura pas de saison même si j’adore le hockey. Je m’accommode très bien des anciens matches qui sont présentés un peu partout.

  10. mario | 25 janvier 2013 à 11 h 40 min

    un bien triste conflit…. entre p.k. et le CH…..

    aye, p.k., si quelqu’un gagne 100,000.00 dollars par année et travaille pendant 40 ans de sa vie, il aura gagné 4 millions, n’est-ce pas???

    pis toi t’en veut 5 ou 6 ou plus (millions) par année, vas te coucher à Toronto et continue de rêver, tant qu’à moi, seuls les rangers seraient assez inconscients pour te donner un tel contrat, petit ingrat….

Laisser un commentaire

 caractères disponibles