Canoë comme page d'accueil English

Le hockey nord-américain en difficulté

- 18 mai 2012

Hier, j’ai commencé ma journée en râlant… et je n’ai pas arrêté. Pourquoi? Parce qu’encore une fois, pour une troisième année consécutive en fait, le Canada s’est fait éliminé lors des quarts de finale du Championnat du monde de hockey.

Corey Perry4-3 contre Slovaquie… sans Hossa, sans Gaborik, sans Halak! Bien sûr, les Crosby, Iginla et compagnie n’y étaient pas pour le Canada, mais tout de même!

Cette incapacité de l’Unifolié d’obtenir de bons résultats récemment sur la scène internationale (lire ici: sur une patinoire aux dimensions olympiques) me laisse pantois. Enfin, j’en viens à m’interroger sur l’efficacité du hockey nord-américain. C’est-à-dire, un style physique, nord-sud, appuyer par un échec-avant soutenu et une bonne dose de «dump ‘n chase».

Sur une grande patinoire, ça ne semble tout simplement pas fonctionner. La dernière victoire internationale du pays remonte à 2007, lors du Championnat du monde. Bien sûr, le triomphe canadien aux derniers Jeux olympiques d’hiver de Vancouver a été encensé, avec raison, mais le tournoi était disputé sur une patinoire de type LNH (4 mètres moins large). Bien que la formation canadienne eut gagné à Salt Lake City, il ne faut pas oublier les fiascos de Turin et Nagano.

Et pour les États-Unis, ce n’est guère mieux. Leur dernière médaille (bronze) au Mondial remonte à 2004.

Bref, j’en viens à me questionner: est-ce plus une question de joueurs (plusieurs étant blessés à la suite d’une saison exigeante dans LNH, tout comme les meilleurs éléments des autres pays) ou une question de système de jeu, de philosophie? La question est légitime à mon sens.

Hockey Canada devrait peut-être réfléchir un peu là-dessus.

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Abonnez-vous à cet article

6 commentaires

  1. maxg | 18 mai 2012 à 12 h 30 min

    olympiques 2010 – médaille d’or

    et les championnats du monde:

    2003 – or
    2004 – or
    2005 – argent
    2006 – 4e
    2007 – or
    2008 – argent
    2009 – argent
    2010 – 7e …. mais l’or aux olympiques
    2011 – 5e
    2012 – 5e ?

    vous passez sous silence 2008 et 2009… défaite en finale… pas vraiment dramatique

    2-3 mauvaises années… ha les chroniqueurs sportifs…

    mais pour aller dans le meme sens que vous, peut-etre que les équipes canadiennes devraient pratiquer plus souvent sur les grandes glaces avant les tournois…

  2. Alexandre Parent | 18 mai 2012 à 12 h 36 min

    @maxg: Je suis d’accord comme vous le soulignez, le Canada a connu passablement de succès sur la scène internationale si l’on regarde ses performances dans son ensemble, mais récemment, il faut en convenir qu’il (le succès) n’est plus au rendez-vous. Est-ce que ce sont les autres équipes qui se sont améliorées? Est-ce parce que nos meilleurs éléments ne sont pas là? Est-ce notre style de jeu qui commence à faire défaut? Je lance le débat!

  3. simBruins | 18 mai 2012 à 13 h 00 min

    Les joueurs nord-américains ne sont jamais parce qu’ils sont trop occupés a essayer de gagner la coupe stanley

  4. G_Y_I_G_Y_I | 18 mai 2012 à 13 h 33 min

    Moi je trouve qu’un des problèmes est effectivement la grandeur des patinoirs, mais le plus grand problème est certainement le style de jeux. Dans la NHL la saison récompense la meilleur d’un certain style de jeu, plus ouverts, plus règlementer (un peu à l’image de l’international, mais pas tout à fait la encore, ex.: moins de contacts). Mais ce que tout le monde attend et ce pourquoi les joueurs se prépare c’est les séries et dans les séries la meilleur équipe de la saison est à peine avantager puisque le jeu très physique et les égarts de conduites sont très fréquent tout en étant moins pénaliser ce qui n’arriverait jamais au niveau international. Ce qui fait qu’on focus sur un autre style de jeu qui lui n’a rien avoir avec le hockey international donc on se sort de la compétition à ce niveau, et personnelement je trouve que c’est dommage de changer le sport à chaque saison rendu à ce point de l’année.

  5. Dandelion | 18 mai 2012 à 13 h 50 min

    C’est un amalgame de facteurs qui n’aide pas le Canada sur la scène internationale lors des championnats du monde. C’est sûr qu’il y a le fait que nos meilleurs éléments n’y sont pas. Il y a aussi le fait que la saison de hockey est très longue en Amérique. J’ignore les meilleurs compteurs du tournoi, mais ce ne sont peut-être pas des joueurs de la LNH pour la plupart. Pourtant, ces joueurs ne feraient pas le poids dans la LNH. En Europe, il y a beaucoup moins de parties qui y sont jouées. Des joueurs marginaux deviennent donc aussi performants que des joueurs plus talentueux. N’oublions pas que le Canada a terminé premier de sa division!

  6. Sebastien | 18 mai 2012 à 14 h 23 min

    Il ne faudrait pas oublier de mentionner nos jeunes au championnats junior qui année après année, malgré la pression énorme sur leur épaules d’être l’EQUIPE a battre représente très bien ce qu’est le hockey nord-américain.

    Bravo a c’est jeunes!

Laisser un commentaire

 caractères disponibles