Canoë comme page d'accueil English

Les «Dindons» de l’année

- 22 novembre 2012

Gary BettmanAujourd’hui, c’est jour de célébrations aux États-Unis, en raison de la traditionnelle fête de «Thanksgiving». En cette journée où la dinde est à l’honneur, «Sports Illustrated» a sorti son traditionnel palmarès des «Dindons» de l’année.

En première position, les arbitres de remplacement dans la NFL. Un peu injuste à mon avis, eux, qui avaient l’habitude d’être d’office dans des rencontres de football collégial de troisième division, notamment. Je ne dis pas qu’ils ont fait du bon travail (rappelez-vous Seahawks c. Packers), je dis simplement qu’ils ne méritaient pas le titre de «Dindons de l’année».

En deuxième position, les Saints de La Nouvelle-Orléans, en raison du «Bountygate», un système qui récompensait monétairement les joueurs qui blessaient l’adversaire. Totalement mérité.

En troisième position, Lance Armstrong, en raison de son implication dans le «réseau de dopage le plus sophistiqué de l’histoire du sport». Totalement mérité.

En quatrième position, Gary Bettman. Aie-je besoin d’en ajouter plus. Totalement mérité.

Et en cinquième position, Bobby Valentine, en raison des déboires des Red Sox de Boston. Un peu poussé, selon moi.

Dans ce top 5, j’y aurais peut-être inséré les Marlins de Miami pour l’ensemble de leur oeuvre (Ozzie Guillen, nouveau stade, vente de feu, etc…). Initialement, je voulais également y mettre le nom de Floyd Mayweather Jr. pour ses frasques hors ring, son obstiné refus d’affronter Manny Pacquiao (quoique c’est son droit le plus fondamental) et son horrible victoire par K.-O. contre Victor Ortiz. Mais je me suis rendu compte que ce combat a eu lieu en 2011, septembre de surcroît. Le temps passe si vite.

Et vous, quel est votre dindon?

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

NFL: la comédie est terminée

- 27 septembre 2012

NFL ArbitresIl aura fallu un électro-choc à la NFL pour que le conflit opposant la première ligue de football en Amérique du Nord à ses arbitres, en lock-out depuis le début de la saison, se règle.

Ç’aura pris un gros trois jours pour que les deux parties trouvent un terrain d’entente. Trois jours depuis la catastrophe de Seattle.

Et n’allez pas croire que ce conflit s’est réglé pour le bien des partisans. Depuis lundi qu’entraîneurs, joueurs et oui, bien sûr, les partisans – bref tout le monde – couvrent la NFL de ridicule. L’image de la ligue en a pris pour son rhume et c’est ce qui a précipité les négociations.

La NFL et les arbitres se sont donc entendus pour huit ans, durant lesquelles les arbitres verront leur salaire moyen passer de 149 000 $ par année (en 2011) à 205 000 $ (en 2019).

Maintenant, quel genre d’électro-choc faudra-t-il à la LNH et à l’Association des joueurs (AJLNH) pour que les négociations s’accélèrent? Jusqu’à quand ce dialogue de sourds continuera-t-il?

Difficile à dire.

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Où Manning atterrira-t-il?

- 6 mars 2012

Peyton Manning s’apprêterait donc à devenir joueur autonome sans compensation, puisque les Colts d’Indianapolis refuseraient de lui payer son boni de 28 millions $.

Peyton ManningLe tout devrait être annoncé demain (mercredi).

Après avoir passé 14 saisons dans l’uniforme bleu et blanc des Colts, Manning revêtira probablement de nouvelles couleurs en 2012, s’il revient au jeu. Il ne reste qu’à déterminer quelle équipe sera prête à prendre un risque avec celui qui a été nommé quatre fois le joueur le plus utile à son équipe.

Il va sans dire qu’à 35 ans, Manning n’aura probablement pas envie de joindre les rangs d’une équipe en difficulté et de repartir à zéro, même si cette dernière lui offre un montant d’argent considérable.

Après discussion avec mon collègue Mathieu Duquette, les Cardinals de l’Arizona pourraient s’avérer une destination potentielle. «Ça ferait un bon duo avec Fitzgerald (Larry). De plus, il n’aura plus Brady (Tom) dans ses bobettes», a avancé Duquette, avec un grand sourire.

Les Cards avaient placé leurs espoirs en Kevin Kolb au début de la campagne 2011. Ce dernier avait été échangé des Eagles de Philadelphie en retour du demi de coin Dominique Rodgers-Cromartie et d’un choix de deuxième tour au repêchage de 2012. Kolb n’aura toutefois amorcé que sept parties, avant de subir une commotion cérébrale face aux 49ers de San Francisco.

Bien sûr, plusieurs rumeurs circulent au sujet de Manning. Certaines l’envoient à Washington, à Miami et même à New York (Jets).

Pensez-vous qu’il reviendra au jeu la saison prochaine… et avec quelle équipe?

Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Pats ou Giants?

- 4 février 2012

Le jour J approche. L’odeur des nachos et des ailes de poulet est déjà perceptible; nous y sommes. Alors une simple petite question: Patriots ou Giants?

Alors qu’il existe une multitude de paris sur tous les aspects possibles et inimaginables entourant le Super Bowl XLVI (pour les curieux, je prédis une douche de Gatorade orange et une interprétation de l’hymne national plus longue que 1:34 minute), vous tournerez-vous du côté de Tom Brady ou d’Eli Manning?

Qu’est-ce qui motivera votre choix?

De mon côté, je n’ai pas d’autre choix que de souhaiter une victoire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Bien que cette prédiction soit motivée par cette attaque menée par Brady et l’esprit de vengeance qui régnera probablement dans le vestiaire des Pats, il m’est tout simplement impossible de prédire un triomphe des Giants. Pourquoi? Mon équipe, c’est les 49ers.

Vous pouvez me suivre sur Twitter!

Eli Manning et Tom Brady